MENU
© ET EnergyWorld

L’Inde lance son premier train solaire

Les tuiles photovoltaïques de Tesla arrivent

13/09/2017 Comments (0) Views: 192 Autres, Mobilité

Billy Bike, les vélos électriques en libre-service

Après les voitures et les scooters, les Bruxellois pourront bientôt louer des vélos électriques partagés. Grâce à l’application «Billy Bike», environ 150 vélos devraient être disponibles dans les prochaines semaines. Sans borne fixe, contrairement au Villo !

Des vélos disponibles partout dans la ville, sans bornes fixe, ni stations de paiement… A côté du service de vélos partagés Villo ! , mis en place par la société JCDecaux, et des voitures en libre-service, débarquera bientôt «Billy», un parc de vélos à assistance électrique en «free floating», c’est-à-dire garés sur la voie publique, à l’endroit où les utilisateurs précédents les ont laissés.

Seule contrainte: être muni d’un smartphone et de l’application idoine. «Elle permet de géo-localiser les vélos dans la rue. Ils sont attachés avec un cadenas connecté, une chaîne autour d’un poteau ou d’un arbre. Il suffit d’en réserver un et l’utilisateur dispose alors de 15 minutes pour arriver au vélo choisi et ouvrir le cadenas», explique Guillaume Verhaeghe, un des porteurs du projet «Billy Bike», aux côtés du serial-entrepreneur Pierre de Schaetzen.

Le prix d’un ticket de métro

A Bruxelles, notamment, où les côtes sont parfois nombreuses et très raides, le vélo à assistance électrique a toute son utilité. Fini la transpiration, désormais le luxe c’est de feindre de pédaler, tout en respectant son environnement. Seulement, s’il se vend déjà plus d’un million de vélos électriques par an en Europe, la petite reine – dans sa version électrifiée – reste chère à l’achat. A la location, par contre, elle ne devrait pas dépasser le prix d’un ticket de métro pour un trajet de 10 à 15 minutes. Mais plusieurs types d’abonnements sont à l’étude, dont une version «illimitée».

Encore en phase de test, «Billy Bike» propose une centaine de vélos disponibles sur un territoire limité d’environ 10km2. Les premiers happy few pourront les emprunter sur les communes d’Ixelles, Etterbeek, Saint-Gilles et Bruxelles-Ville. Avant le grand lancement «régional» prévu au printemps 2018.

-> Envie de tester un «Billy Bike» gratuitement? Inscrivez-vous sur Billy Bike
Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply