MENU

Varsovie : les plus grands architectes britanniques imaginent le...

5 photographes qui subliment l’architecture

11/02/2020 Comments (0) Views: 65 Immobilier, Technologie

Comment le Portugal est devenu le paradis de la tech et des investisseurs

Dans les rues de l’ancien quartier industriel de Beato, à l’est de Lisbonne, les start-up et les espaces de coworking ont fait leur nid dans les entrepôts désaffectés sur le bord du Tage. Pour survivre à la crise, le Portugal a su mettre en place une stratégie pour attirer les investissements et séduire les entreprises innovantes. Décryptage.

L’arrivée du Web Summit à Lisbonne n’est pas anodin : depuis quelques années, la capitale portugaise met le cap sur la high-tech. Le « Davos des geeks » a, en effet, quitté Dublin pour s’installer au bord du Tage, en novembre 2016, afin d’y célébrer sa grande messe annuelle. L’événement a servi de déclencheur aux nombreux projets qui fleurissent à travers la ville, mais aussi pour attirer les jeunes entrepreneurs en quête d’innovation.

Lisbonne est en effervescence. C’est ici que les start-up viennent établir leur QG, grâce à un impressionnant réseau d’incubateurs pour les entrepreneurs. On ne compte plus les immeubles industriels reconvertis en accélérateurs d’entreprises, en espaces de coworking ou en hubs créatifs. Grâce à sa qualité de vie, la ville a tout d’un paradis pour les jeunes entrepreneurs. Comme il y a 30 ans en Californie, le soleil, le charme de la ville, les locaux disponibles, le personnel qualifié, le coût de la vie et la proximité de spots de surf facilitent la création d’un écosystème favorable.

Épicentre de cette reconversion : l’ancien quartier industriel de l’est de la capitale portugaise. Longtemps considéré comme une « zone morte » par les Lisboètes, Beato est destiné à devenir un haut lieu d’attraction pour les entreprises innovantes, avec l’ouverture prochaine d’un immense hub créatif. Au cœur du projet : 35.000 m² d’un ancien complexe d’usines militaires converties en bureaux destinés à accueillir la crème des nouvelles technologies et des industries créatives. Un paradis pour les start-up.

  • Beato Hub Creativo
  • Beato Hub Creativo
  • Beato Hub Creativo
  • Beato Hub Creativo
  • Beato Hub Creativo

Attirer les géants de la technologie

Mais comme Dublin, Berlin ou Barcelone, Lisbonne tente aussi d’attirer des investisseurs plus conséquents. En témoigne la prochaine installation par Google de son deuxième grand centre opérationnel en Europe, à Oeiras (dans le grand Lisbonne), avec à la clé 1.300 emplois. C’est parce que les dirigeants de Google ont estimé que c’était le seul endroit à Lisbonne qui remplisse leurs exigences en termes de superficie, de prix et d’espaces verts que l’entreprise a jeté son dévolu sur Oeiras et son Lagoas Park. D’autres projets comme le futur centre d’innovation digitale de Mercedes Benz, également basé à Lisbonne, le démontrent : à défaut d’offrir des subventions, le Portugal attire par son hospitalité, un climat ensoleillé et, surtout, la mise à disposition de locaux offrant une vaste palette de potentiels.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply