MENU

Comment les Américains espèrent se déplacer en 2030

Comment Duisbourg se transforme en une ville intelligente

02/04/2019 Comments (0) Views: 243 Autres, Immobilier, Technologie

La Wallonie crée la Smart Région

On connaissait les « villes intelligentes » (les smart cities), voici venir les « Territoire intelligent », c’est le nom donné à une initiative visant à favoriser la transformation numérique du territoire wallon. Quatre millions d’euros ont été débloqués.

Les « villes intelligentes » sont-elles une spécialité wallonne ? Ce sera peut-être le cas, grâce à la nouvelle enveloppe de 4 millions d’euros créée par le gouvernement wallon pour encourager les villes et communes wallonnes à développer des projets numériques dans les trois domaines suivants : l’énergie et l’environnement, la mobilité et la logistique, la gouvernance et la citoyenneté.

Intitulée « Territoire intelligent », l’initiative vise à financer des projets sélectionnés au travers d’une nouvelle plateforme. Chacun – citoyen ou entreprise – peut y faire remonter ses idées pour améliorer le fonctionnement d’une ville, que ce soit en termes de mobilité, de qualité de l’air, d’analyse de données, de gestion des déchets, de fonctionnement des écoles et des crèches, sans oublier, bien sûr, le bien-être du citoyen qui est le premier visé. « Cette initiative est une véritable opportunité pour les citoyens wallons qui, grâce à l’internet des objets* ou l’intelligence artificielle, verront leur quotidien amélioré mais également pour le dynamisme de notre tissu d’entreprises, de PME ou de start-up. De nouvelles activités pourront ainsi voir le jour », a expliqué le Ministre wallon du Numérique, Pierre-Yves Jeholet.

Concrètement, la Région wallonne interviendra dans le financement des projets sélectionnés à hauteur de 50% avec une intervention minimale de 20.000 euros, le maximum étant fixé à 250.000 euros. Afin de garantir la transformation numérique, les projets devront être valorisés à hauteur d’au moins 25.000 euros. Le financement sera divisé en deux : une enveloppe servira les projets de moins de 60.000 euros et l’autre s’occupera de financer le reste. Les projets peuvent être déposés sur la plateforme jusqu’au 31 mars. Le 10 mai, on connaîtra les projets retenus.

Plus d’infos : ici
*L’Internet des objets, ou IdO (en anglais Internet of Things, ou IoT) est l’interconnexion entre Internet et des objets, des lieux et des environnements physiques. L’appellation désigne un nombre croissant d’objets connectés à Internet permettant ainsi une communication entre nos biens dits physiques et leurs existences numériques. Ces formes de connexions permettent de rassembler de nouvelles masses de données sur le réseau et donc, de nouvelles connaissances et formes de savoirs.
Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply