MENU

Une smart city Toyota au pied du mont Fuji

À New York, un nouveau parc flottant pour embellir...

16/03/2020 Comments (0) Views: 91 Architecture, Immobilier, Technologie

Les bâtiments qui marqueront l’année 2020

L’année 2020 sera-t-elle un bon cru d’architecture ? De Paris à Tokyo, voici 5 nouveaux bâtiments qui feront battre le pouls des bâtisseurs.

Le GES-2 de Renzo Piano

L’année s’annonce très riche en ouverture de nouveaux musées un peu partout dans le monde. À Moscou, le GES-2, gigantesque musée d’art contemporain conçu par l’architecte Renzo Piano sera inauguré en septembre. Le bâtiment, ancien site industriel situé sur les rives de la Moskova, disposera d’une superficie de plus de 51 000 m² et comprendra un amphithéâtre, un centre éducatif et des résidences d’artistes. Il a été financé par le multimilliardaire russe Leonid Mikhelson.

  • GES-2 by Renzo Piano Courtesy of VAC
  • GES-2 by Renzo Piano Courtesy of VAC
  • GES-2 by Renzo Piano Courtesy of VAC
  • GES-2 by Renzo Piano Courtesy of VAC

Bourse du Commerce – Pinault Collection

François Pinault aura bientôt son musée à Paris, au cœur de la capitale. Baptisé Bourse de commerce- Pinault Collection, il ouvrira au printemps prochain dans le bâtiment circulaire où s’établissaient jadis les cours des matières premières. Niché entre la Poste du Louvre et la Samaritaine, ce projet qui unit patrimoine et art très contemporain, est une riposte à la Fondation Louis Vuitton, appartenant à Bernard Arnault, son principal rival en la matière. L’immense décor peint de 1889 sous la coupole qui culmine à 40 m de haut, a été restauré et surplombe le cylindre de béton clair dessiné comme un geste architectural par le Japonais Tadao Ando.

  • Bourse de Commerce - Pinault Collection © Tadao Ando
  • Bourse de Commerce - Pinault Collection © Tadao Ando
  • Bourse de Commerce - Pinault Collection © Tadao Ando

Le nouveau musée Munch à Oslo

Les grues surplombant le musée dédié au peintre Edvard Munch, dans le centre d’Oslo, devraient enfin s’arrêter cette année. Avec ses 58 mètres de haut et une superficie totale de 26.000 mètres carrés, il s’agit du plus grand musée au monde dédié à un seul artiste. Dirigée par l’architecte madrilène Juan Herreros, cette structure de 13 étages abritera plus de la moitié de l’œuvre de Munch, dont 1.150 peintures et plus de 18.000 gravures, 7.700 dessins et aquarelles et 13 sculptures. Décédé en 1944, l’artiste avait fait don de l’ensemble de sa collection à la ville d’Oslo, mais le musée qui lui était dédié depuis 1963 s’est avéré trop petit. Prévu pour accueillir le public dès le printemps, ce bâtiment d’acier, de béton et d’aluminium perforé, a failli ne pas voir le jour, jusqu’à devenir objet de discorde dans le jeu politique de la ville.

  • Oslo Munch Museum

Le stade olympique pour les jeux de Tokyo-2020

Il aurait dû accueillir la Coupe du monde de rugby de 2019 et les Jeux olympiques de 2020. Le Stade national de Tokyo imaginé par l’architecte anglo-irakienne Zaha Hadid en forme de limule futuriste ne sera finalement jamais inauguré. En cause : les coûts déraisonnables de 2,1 milliards d’euros. À la place, la ville nippone a préféré repartir de zéro pour remplacer l’ancien stade national, qui avait accueilli les J.O. de 1964. Avec un nouvel architecte : le Japonais Kengo Kuma. Équipé d’un toit rétractable et de tribunes amovibles, le stade pourra accueillir 68.000 spectateurs. Bien qu’il fasse la part belle aux techniques de construction traditionnelles japonaises et aux éléments naturels comme le bois et les plantes, c’est un condensé de technologies futuristes qui aura tout de même coûté 1,1 milliard d’euros.

  • Tokyo National Stadium © Kengo Kuma

Le Depot Boijmans Van Beuningen à Rotterdam

C’est en 1993 que Winy Maas, Jacob van Rijs et Nathalie de Vries fondent l’agence MVRDV à Rotterdam, aux Pays-Bas. Depuis, ils ont imposé leur manière optimiste et décomplexée de faire de l’architecture. En fin d’année, ils dévoileront le très attendu Depot Boijmans Van Beuningen. Située à côté du Musée Boijmans Van Beuningen dans le florissant Museumpark de Rotterdam, cette impressionnante structure abritera quelque 70 000 œuvres d’art. Ce sera le premier dépôt de ce type à permettre l’accès au public sans l’accompagnement d’un conservateur.

  • Museum Boijmans Van Beuningen ©Ossip
  • Museum Boijmans Van Beuningen ©Ossip
  • Museum Boijmans Van Beuningen ©Ossip
  • Museum Boijmans Van Beuningen ©Ossip
  • Museum Boijmans Van Beuningen ©Ossip
  • Museum Boijmans Van Beuningen ©Ossip
Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply