MENU

La SAU lance un marché européen pour Usquare

Pourquoi l’architecture japonaise a-t-elle le vent en poupe ?

06/05/2019 Comments (0) Views: 141 Architecture, Environnement, Technologie

Under, un resto entre terre et mer

Prouesse architecturale, le premier restaurant sous-marin d’Europe a ouvert à 400 km au nord d’Oslo.

Le Grand Bleu dans son assiette. C’est ce que propose un restaurant situé à Båly, à l’extrémité sud de la côte norvégienne. Juché sur un rocher donnant sur le Skagerrak, le détroit qui sépare la Norvège du Danemark et la mer du Nord de la Baltique, l’établissement a la particularité d’être en partie immergé à 5,5 mètres de profondeur.

À moitié enfoncé dans la mer, ce bâtiment long de 34 m redéfinit les lois de l’architecture contemporaine. Signé par le bureau Snøhetta (qui doit sa réputation à l’Opéra d’Oslo, à la Bibliothèque Alexandrine en Égypte et au National September 11 Memorial à New York), le bien nommé Under ressemble à un monolithe de béton aux parois épaisses d’un mètre de large pour résister à la pression de l’eau et aux intempéries.

  • UNDER © SnAhetta
  • UNDER © SnAhetta
  • UNDER © SnAhetta
  • UNDER © SnAhetta
  • UNDER © SnAhetta
  • UNDER © SnAhetta
  • UNDER © SnAhetta
  • UNDER © SnAhetta

Une équipe pluridisciplinaire

Les architectes ont fait appel à des spécialistes de l’industrie pétrolière, spécialistes de la construction de plateformes en mer du Nord. Le monolithe de 1,6 tonne a ainsi été coulé dans un moule géant et ensuite tracté vers sa destination finale, où une grue l’a immergé. L’ensemble a ensuite été fermé et l’eau de mer pompée. La partie supérieure émerge de la surface, mais la base est fixée sur le fond marin, cinq mètres sous la surface de l’eau. L’édifice épouse en outre une pente de 20 degrés.

“Dans ce bâtiment, vous pouvez vous retrouver à la fois sous l’eau, au-dessus des fonds marins, entre terre et mer. Depuis la salle de restauration, dotée d’une large baie vitrée, les clients peuvent ainsi manger tout en assistant à la vie sous-marine”, explique l’architecte Kjetil Trædal Thorsen, associé fondateur de Snøhetta. Le carnet de réservation, lui, est déjà complet jusqu’à la fin du mois de septembre, même s’il faut compter 250 euros par personne pour le menu.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply