MENU
Atrium © Ronald Lu & partners

Vivre et travailler dans les bureaux de demain

Diamond Exchange © ZJA – Capital C

Amsterdam : un diamant dans le ciel de la ville

Barcelona © Kaspars Upmanis-

09/01/2021 Comments (0) Views: 143 Architecture, Autres, Environnement, Immobilier, Mobilité, Technologie

Barcelone, toujours plus piétonne

La ville met le turbo sur les quartiers sans voiture : bientôt, tout le centre-ville sera interdit au trafic automobile.

Le nouveau « superbloc » (projet de quartier sans voitures) couvre désormais l’essentiel du quartier de l’Eixample. © Ajuntament de Barcelona.

Le nouveau « superbloc » (projet de quartier sans voitures) couvre désormais l’essentiel du quartier de l’Eixample. © Ajuntament de Barcelona.

Depuis l’introduction de son premier « superbloc » en 2016, Barcelone a fait de son centre historique un exemple suivi avec intérêt par d’autres grandes villes. Un superbloc, c’est un îlot urbain dont la voirie intérieure est interdite aux voitures, lesquelles sont déviées hors des zones piétonnes.

Dans les dix années à venir, tout le centre-ville devrait ainsi être débarrassé des voitures et désormais réservé aux piétons et autres usagers, en privilégiant la convivialité et le vivre-ensemble. La maire de Barcelone, Ada Colau, a annoncé que cette tendance allait se poursuivre dans les années à venir. Ainsi, dans le quartier historique de l’Eixample, c’est carrément un îlot de 21 rues qui sera désengorgé. Les résidents pourront toutefois continuer à y circuler, ainsi que les livraisons et autres véhicules de service.

Réduire les îlots de chaleur

Une politique intensive de plantation dans les rues, désormais rendues aux usagers faibles, permettra de réduire l’impact de la chaleur en été. © Ajuntament de Barcelona.

Une politique intensive de plantation dans les rues, désormais rendues aux usagers faibles, permettra de réduire l’impact de la chaleur en été. © Ajuntament de Barcelona.

Ces places et rues ainsi « libérées » seront plantées d’arbres qui ombrageront 6,6 hectares de nouveaux espaces verts, dans une zone qui contiendra 33,4 hectares supplémentaires d’espace piétonnier. Le chantier, qui démarrera en 2022, coûtera 38 millions d’euros, un des budgets les plus conséquents jamais consacrés à la rénovation en profondeur d’un seul et même quartier.

La municipalité de Barcelone avait déjà expérimenté une superilla (super-îlot) dans le quartier de Poblenou, en y limitant l’accès aux autos, et en limitant leur vitesse à 10 km/h. Barcelone est une ville avec une forte densité de population et peu pourvue d’espaces verts. Par conséquent, ces superblocs se sont avérés être une solution idéale pour libérer de l’espace, créer des places publiques et des allées bordées d’arbres. Cela n’a toutefois pas été sans mal et, régulièrement, des associations d’automobilistes protestent contre les restrictions qui leur sont imposées.

Exemple de la manière dont un carrefour situé dans le quartier de l’Eixample pourra être verdurisé. © Ajuntament de Barcelona.

Exemple de la manière dont un carrefour situé dans le quartier de l’Eixample pourra être verdurisé. © Ajuntament de Barcelona.

Comme l’a déclaré Ada Colau, il s’agit de « penser à la nouvelle ville pour le présent et l’avenir – avec moins de pollution, une nouvelle mobilité et un nouvel espace public. »

Plusieurs appels à projet sont actuellement lancés, pour permettre un ombrage couvrant 80% de la surface des rues, mais aussi 20% de surfaces perméables, permettant ainsi un meilleur ruissellement des eaux de pluie et une diminution des risques d’inondation. Les bénéfices escomptés de cette politique sont nombreux : réduction de la pollution  atmosphérique, de la pollution sonore, des émissions de carbone…  Une étude publiée en 2019 par la revue Environment International estime que si la ville va au bout de son ambition (soit 503 blocs, soit la grande majorité de l’espace public dans le centre-ville), Barcelone pourrait éviter chaque année 667 décès prématurés dus à la seule pollution atmosphérique.

Partagez cet article :

Tags: , , ,

Leave a Reply