MENU
70 % d’urbains en 2050

70 % d’urbains en 2050

Parkwijk Groeningen

Un mur à appartements le long de l’autoroute

Mr. Police Man © Thomas Hawk

09/01/2017 Comments (0) Autres, Technologie

Concrn, l’appli qui gère les conflits de voisinage

Et si la police n’était pas l’unique recours en cas de conflit? Dans le petit quartier de Tenderloin, l’un des plus défavorisés de San Francisco, on pratique le neighbour-to-neighbour, autrement dit le «voisin à voisin». Le principe: faire appel à des personnes capables de régler une situation d’urgence – état d’ébriété, conflit de voisinage… – au lieu de recourir à la police.

Partant du principe que l’intervention d’une ou de plusieurs personnes concernées et bienveillantes est parfois plus efficace que le recours aux uniformes bleus, la startup Concrn (jeu de mot «concern» qui signifie «inquiétude») tente de populariser ce concept via une appli. Son créateur, Jacob Savage, invite les citoyens à lancer une alerte et à se géolocaliser en cas de situation d’urgence. Les utilisateurs de Concrn ainsi mobilisés ne sont évidemment pas habilités à gérer des crimes ou des problèmes de violence avérée. Leur priorité est plutôt d’aider des toxicomanes en danger, des personnes sans domicile fixe, ou de régler un conflit de voisinage avant qu’il ne dégénère.

«Cette police communautaire, sans arme ni uniforme, est loin de l’idée très européenne que l’on se fait d’une milice privée, et plus proche d’une Croix rouge d’urgence, réalisée par les citoyens pour les citoyens», explique Jacob Savage, qui a grandi à Palo Alto, dans le nord de Silicon Valley. Le jeune entrepreneur rêve d’étendre Concrn à une plus grande échelle, convaincu que son modèle est transposable dans d’autres villes. Et pourquoi pas en Belgique?

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply