MENU
The Elbphilharmonie - Herzog and de Meuron

Les algorithmes vont-ils réinventer l’architecture ?

Smart city en wallonie

Les Smart Cities se développent en Wallonie

Heatherwick Google / Kings-Cross

28/03/2018 Comments (0) Architecture, Immobilier

Google va construire un gratte-ciel horizontal à Londres

Malgré quelques inquiétudes au sujet du Brexit, Google va implanter son siège européen à Londres. L’entreprise californienne y fait construire un «gratte-terre» (landscraper). Un projet qui annonce la fin des gratte-ciels ?

Londres est une cité horizontale, dont les immeubles et maisons ne dépassent guère trois ou quatre étages. La ville est tentaculaire, mais pas dominante. A une exception près, mais de taille: la City. C’est pourtant là, aux abords de la gare King’s Cross, que le Californien Google a entamé la construction d’un nouvel opus tertiaire de 100.000 m2.

À nouveaux dieux, nouvelles cathédrales… Mais plutôt que de s’élever vers les cieux, le QG de Google sera plus long «à l’horizontale» que ne l’est The Shard – le gratte-ciel le plus haut de Londres – «à la verticale». Déjà baptisé le «gratte-terre» (landscraper) par les Londoniens, l’immeuble de 330 mètres de long deviendra donc le plus grand bâtiment de la capitale.

  • Heatherwick Google / Kings-Cross
    Heatherwick Google / Kings-Cross
  • Heatherwick Google / Kings-Cross
    Heatherwick Google / Kings-Cross
  • Heatherwick Google / Kings-Cross
    Heatherwick Google / Kings-Cross
  • Heatherwick Google / Kings-Cross
    Heatherwick Google / Kings-Cross
  • Heatherwick Google / Kings-Cross
    Heatherwick Google / Kings-Cross
  • Heatherwick Google / Kings-Cross
    Heatherwick Google / Kings-Cross
  • Heatherwick Google / Kings-Cross
    Heatherwick Google / Kings-Cross

Plus qu’un bureau

Ce premier immeuble en dehors des États-Unis, dont Google sera plein-propriétaire, a été imaginé par le designer anglais Thomas Heatherwick et l’architecte danois Bjarke Ingels. Comme un campus, il pourra accueillir 7.000 salariés. Mais cet immeuble offrira beaucoup plus que de simples bureaux. En effet, Google prévoit d’y incorporer de grands espaces destinés au bien être, tels qu’une salle de sport, un terrain intérieur de basket-ball, une piscine et même des salles de massage.

De plus, plus besoin d’aller à Hyde Park (le grand parc de Londres) pour courir ou profiter du beau temps. Eco-responsable, le bâtiment sera notamment recouvert par un immense jardin sur son toit. Les architectes y ont prévu un parcours de jogging, des bancs publics et des potagers collectifs. Le géant californien, très impliqué dans l’écologie, souhaite aussi que son immeuble soit le plus green possible. Il est donc prévu que des panneaux solaires sur le toit du bâtiment fournissent 200MW d’électricité par an. De plus, plutôt que des places pour les voitures, Google prévoit de construire un grand parking de 686 places réservées aux vélos.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply