MENU
Vancouver passivhaus © WKK architects

Vancouver : une maison passive tout en hauteur

Amsterdam : du vert dans la ville

16/02/2021 Comments (0) Views: 152 Autres, Immobilier

Île-de-France : l’immobilier de bureaux repart à la hausse

Après un ralentissement de l’activité professionnelle en 2020, les signes de la reprise sont encourageants.

Virginie Houzé est la directrice de la recherche au sein du cabinet immobilier JLL, spécialiste du marché de l’immobilier professionnel. Lors d’une interview début janvier 2021 sur franceinfo, elle a fait le point sur l’immobilier de bureaux en région parisienne.

Virginie Houzé JLL © DR

« Les entreprises vont continuer à proposer des bureaux à leurs salariés”, estime Virginie Houzé, pour qui “le rôle du bureau n’est nullement remis en question mais s’en trouve même plutôt revalorisé. Le télétravail ne résout pas tout. Les bureaux ont un vrai rôle à jouer. »

Une étude internationale menée auprès de salariés indique en effet que trois collaborateurs sur quatre demandent à revenir au bureau, soit de manière alternée (une partie de la semaine à la maison et une partie en entreprise) soit de manière permanente. Les travailleurs justifient leur envie de revenir au bureau : c’est un choix positif, et ils veulent s’y rendre car ils se sentent impliqués dans un projet d’entreprise, mais aussi pour y collaborer avec d’autres collègues. Le télétravail ne résout pas tout, et le rôle du bureau s’en trouve revalorisé, comme le résume Virginie Houzé : « le bureau ce n’est plus qu’une usine tertiaire dans laquelle on met des bureaux, c’est un lieu de collaboration et de création de valeur. On va donc revoir le bureau, le réinventer. »

Des nouvelles tendances émergent

Par contre, il semble évident que certains paradigmes doivent être réimaginés, et que le  marché devra suivre et s’adapter, lui aussi. Par exemple en adoptant de nouvelles pratiques commerciales comme l’ont déjà initié certains espaces de coworking qui « proposent désormais des contrats plus courts. Ce qui permet de s’engager et de se désengager plus rapidement. Cette souplesse est un nouveau paramètre sur le marché, qui n’existait pas lors des crises précédentes.» A cet égard, 2020 a donc été une année d’accélération ou d’émergence de nouvelles tendances.

Les chiffres sont encourageants : aux 2e et 3e trimestres, la surface de bureaux consommés en Île-de-France tous les trois mois oscillait entre 200 000 et 250 000 m2. Au 4e trimestre 2020, cette surface a dépassé les 400 000 m2. Le déploiement de la vaccination en 2021 va bien évidemment jouer un rôle primordial pour renforcer la tendance et débloquer les projets immobiliers (achat, location) qui étaient en attente. Et permettre la pleine reprise de l’immobilier professionnel, ce secteur qui sert naturellement de baromètre à la bonne santé de l’économie française.

Partagez cet article :

Tags: , , , , ,

Leave a Reply