MENU
Des Danois construisent la ville autosuffisante aux Pays-Bas

Des Danois construisent la ville autosuffisante aux Pays-Bas

Comment Los Angeles redonne vie à sa rivière

Comment Los Angeles redonne vie à sa rivière

La Chine construit la première ville-forêt du monde

20/07/2017 Comments (0) Architecture, Environnement

La Chine construit la première ville-forêt du monde

Une ville-forêt entièrement recouverte de végétation, prendra forme en 2020 dans le sud de la Chine. Autosuffisante grâce aux énergies renouvelables, elle absorbera 10.000 tonnes de CO2 par an.

Un projet inédit est en marche dans la province chinoise du Guangxi, au sud de la Chine. Dans la préfecture de Liuzhou, la première ville-forêt du monde est en cours de construction. A la barre: le cabinet d’architecte italien Stefano Boeri Architetti, devenu célèbre grâce à son concept de «Bosco Verticale». Deux gratte-ciel foisonnants de verdure, capables de transformer le CO2 en oxygène, en plein cœur de Milan.

Éprouvé et amélioré au fil des années, le concept sera reproduit à très grande échelle dans la cité de Liuzhou, une bourgade d’environ 1,5 million d’habitants. L’ensemble sera constitué d’habitations, d’espaces commerciaux, comptant des écoles et deux hôpitaux. Les bâtiments seront quasiment invisibles vus du ciel car recouverts de 40.000 arbres et d’1 million de plantes d’une centaine d’espèces différentes.

  • La Chine construit la première ville-forêt du monde
    La Chine construit la première ville-forêt du monde
  • La Chine construit la première ville-forêt du monde
    La Chine construit la première ville-forêt du monde
  • La Chine construit la première ville-forêt du monde
    La Chine construit la première ville-forêt du monde

900 tonnes d’oxygène

De quoi permettre à la future cité d’absorber près de 10.000 tonnes de CO2, 57 tonnes de produits polluants et devrait produire environ 900 tonnes d’oxygène. « La température moyenne de l’atmosphère diminuera. Les plantes créeront des barrières acoustiques naturelles et amélioreront la biodiversité. Elles généreront des habitations pour les oiseaux, les insectes et les petits animaux qui peuplent le territoire », explique Stefano Boeri Architetti.

Située dans la région de Guangxi, dans le sud de la Chine, cette cité végétale sera reliée à la « grande ville la plus proche au moyen d’un rail électrique ultrarapide et d’un réseau de voitures électriques », confie le bureau. Elle devrait accueillir 30.000 personnes et sera prête pour 2020. Liuzhou n’est pas la seule ville chinoise à se mettre au vert dans les années à venir. Le pays, parmi les plus grands pollueurs au monde, est d’ailleurs en train d’opérer un virage à 360°. Il y a quelques semaines, la Chine inaugurait la plus grande ferme solaire du monde. Tandis qu’à Nanjing, la première forêt verticale anti-pollution du pays devrait voir le jour en 2018. « La Chine doit imaginer un nouveau modèle de ville qui ne consiste pas à s’étendre et à se développer, mais à créer un système de petites villes vertes », conclut Stefano Boeri.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply