MENU
Paris Le Bridge © Nicolas Grosmond

Paris : La ville au cœur du bureau, le bureau...

Citywave Milan © BIG

Milan : durable, international et beau !

© Dylan Nolte

11/10/2021 Comments (0) Architecture, Atenor, Autres, Culture, Énergie, Environnement, Immobilier, Mobilité, Technologie

La rénovation : de quoi parle-t-on ?

Dans nos villes sans cesse confrontées à la pression démographique, à l’étalement urbain et à un besoin urgent de durabilité, la rénovation est devenue une approche cruciale.

Tout d’abord car le mètre carré de terrain en ville est devenu extrêmement rare et souvent hors de prix. La perméabilisation des sols de nos villes a souvent nécessité la mise en place de réglementations locales qui limitent, voire interdisent de construire sur des terres encore inoccupées. Ensuite, parce que l’impact environnemental d’une démolition/reconstruction est souvent plus élevé que celui d’une rénovation, essentiellement parce que les structures en béton et en acier qui seront démolies et reconstruites ont un bilan carbone important. 

A la différence d’un projet de construction neuf, la rénovation nécessite de partir d’un immeuble existant unique et possédant souvent autant d’atouts que de faiblesses pour répondre aux besoins et défis de notre temps. Ces contraintes vont fortement influencer la conception d’un projet de rénovation et nécessiter beaucoup de créativité de la part de ses concepteurs. On peut identifier quatre scénarios fréquemment rencontrés dans des projets de rénovation urbaine, et une multitude de défis techniques leurs sont associés. 

© Barthelemy de Mazenod

Rénover des bureaux pour en refaire des bureaux

Une des difficultés majeures va être l’évolution des réglementations, qui nécessite par exemple davantage de place pour les techniques dans les faux plafonds et cloisons que ce que les gabarits d’anciens immeubles peuvent offrir. Il faudra donc inventer des solutions créatives pour acheminer l’eau, l’air, le chaud, le froid, la lumière…

Rénover des bureaux pour en faire du logement

C’est une opération généralement assez complexe, car les immeubles de bureau ne sont pas conçus pour répondre aux besoins des unités de logements (profondeurs et hauteurs libres, accès à la lumière extérieure dans toutes les pièces de vie, circulation et évacuation, surcharges admissibles, espaces extérieurs privatifs…). Ce qui entraîne souvent de lourdes transformations pour garantir un logement confortable et conforme aux différentes législations et nécessite parfois d’envisager malgré tout une démolition des structures. 

Rénover du logement pour en refaire du logement

Ici aussi, c’est généralement l’évolution des réglementations et exigences environnementales liées au logement qui nécessite d’être créatif pour arriver à livrer des logements à la fois conformes et agréables à vivre. Les enjeux sont pourtant énormes en regard de la nécessité de rénover le parc de logements existant pour qu’il contribue à atteindre l’objectif de neutralité carbone fixé par l’Union Européenne en 2050. En effet, si de nombreux développements résidentiels exemplaires fleurissent partout en Europe, ils ne constituent pour autant qu’une réponse partielle à l’urgence que représente la rénovation des habitats existants, obsolètes énergétiquement et source importante d’émissions de gaz à effet de serre. La rénovation de nos logements a donc encore de belles années devant elle.

Rénover du logement pour en faire des bureaux

Ce cas de figure est plus rare, car il va à l’encontre du besoin actuel de logement en ville, conséquence logique de la pression démographique. Et donc, clairement, lors d’une rénovation, on conservera plus naturellement une destination de logement que de bureau. Mais des exceptions existent. 

Dans le prochain article, pour mieux cerner les enjeux, nous partirons à la découverte de différentes législations en Europe. 

Partagez cet article :

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply