MENU
L'arbre à vent, l'éolienne bioinspirée

L’arbre à vent, l’éolienne bioinspirée

Des murs qui s’animent devant les passants

Des murs qui s’animent devant les passants

The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert

30/09/2016 Comments (0) Architecture, Autres, Immobilier, Mobilité

Le coworking à domicile

On connaissait le coworking, ces espaces de travail partagés qui font un tabac. Place désormais au «cohoming», une nouvelle manière de travailler bien entouré… sans quitter son domicile. Pour ne pas travailler seuls ou éviter les files, des locataires mettent en place des espaces de télétravail partagés à la maison. Une manière de booster sa créativité et désengorger les villes? L’expérience est menée pour la première fois à Bruxelles dans les tours The Horizon à Woluwe-Saint-Lambert. Un projet de 167 appartements – développés par Home Invest Belgium – qui accueille ses premiers locataires depuis cet été.

«En ville, la meilleure définition de l’espace privé est ‘fonctionnel’. Il n’est ni trop petit, ni trop grand. Mais suffisamment malin pour qu’on s’y sente vraiment bien, explique Sophie Lambrighs, CEO de Home Invest Belgium. Pour ce projet, nous avons reconverti des bureaux obsolètes en logements de qualité.» Résultat: 167 appartements modulables, avec des chambres d’hôtes, 30% d’espaces communs et des services adaptés. «Par exemple, il y a un système de dropboxes qui permet de se faire livrer des commandes, du linge propre ou les courses du supermarché. Il y a aussi une salle de répétition de musique insonorisée, un billard et un potager sur le toit», explique la CEO.

Tout est prévu, discrètement, pour faciliter les liens sociaux. Mais aussi une mobilité plus raisonnée. Ainsi, pour décourager l’usage de la voiture individuelle, le promoteur a veillé à offrir une flotte de voitures partagées et de vélos. «Et comme, parmi nos locataires, il y a beaucoup d’entrepreneurs et d’indépendants, nous avons aussi prévu des espaces de télétravail partagés», explique Toon Haverals, Chief Development Officer. Aux pieds des tours, les espaces s’adaptent aux différents modes de travail, individuels ou collectifs, nomades ou sédentaires. Entre les flex-desks, les bureaux partagés, les imprimantes professionnelles et lounges d’attente, une salle de réunion a été aménagée dans laquelle les locataires peuvent organiser leurs rencontres professionnelles. «Dans cet immeuble, tout a été dessiné pour favoriser l’interaction, la proximité et la transparence. C’est une nouvelle manière de réutiliser la ville, explique Toon Haverals. Le tout, sans autres frais que le loyer et les coûts de nettoyage.» Un bon moyen, aussi, pour réseauter: arrivés en simples voisins de palier, les «cohomers» terminent leur journée de travail avec de possibles futures collaborations.

  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
  • The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
    The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert
©  Y Glavie
Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply