MENU
Billy Bike, les vélos électriques en libre-service

Billy Bike, les vélos électriques en libre-service

Demain, on achètera ses panneaux photovoltaïques chez Ikea

Demain, on achètera ses panneaux photovoltaïques chez Ikea

25/09/2017 Comments (0) Autres, Technologie

Les tuiles photovoltaïques de Tesla arrivent

L’ambitieux projet développé par Tesla de toit solaire (le «Solar Roof») prend définitivement forme. Présenté en grande pompe par Elon Musk à l’automne 2016, il est désormais en précommande un peu partout dans le monde, y compris en Belgique.

Avant de produire des voitures électriques, le célèbre patron de Tesla a eu une vision: rendre chacun producteur de sa propre électricité verte, pour atteindre un jour l’autogestion. De ce rêve pieux sont nés deux produits: la batterie Powerwall (déjà en vente en Belgique, elle permet de stocker l’énergie accumulée par des panneaux solaires) et enfin, le toit solaire. Ou plutôt le «Solar Roof».

Exit les panneaux photovoltaïques classiques. Place aux «tuiles solaires» qui, en plus de se fondre dans le décor, produisent directement de l’électricité. Esthétiques, économes et… diablement plus efficaces, puisqu’en recouvrant toute la surface du toit leur rendement énergétique est forcément supérieur à celui des panneaux. Le tout, promis «trois fois plus solide qu’une tuile traditionnelle», est garanti à vie.

Tesla vient de lancer la production de ses tuiles fin août, dans son usine de Buffalo (État de New York), dite «Gigafactory 2». Cette dernière produira des panneaux solaires pour 2 GW d’électricité par an, soit 20.000 panneaux par jour, ce qui en fait la plus grande usine de cellules photovoltaïques au monde. Pour l’heure, ces toitures pré-équipées sont disponibles en deux versions: lisse et texturée. Deux autres finitions (ardoise et toscane) seront proposées début 2018. Les pré-commandes ont déjà démarré, au prix d’entrée de 930 euros.

Une efficience encore inconnue

Mais ces tuiles 100% solaires sont-elles vraiment plus performantes? Pour réduire les coûts, Tesla a opté pour un processus simplifié de fabrication et l’usage du cuivre au lieu de l’argent et du quartz dans leur composition. Plus solide que les tuiles classiques, le «Solar Roof» permet aussi une meilleure isolation. Mais officiellement, Tesla n’a donné aucune précision sur le rendement de conversion de l’énergie solaire en électricité restent.

Seul indice: l’homologation que le produit a reçu aux États-Unis. En fouillant dans le document, on apprend que les cellules photovoltaïques logées à l’intérieur des tuiles ont une puissance maximale de 6 watts. Chaque tuile contenant deux cellules, cela signifie qu’elle aura une puissance maximale de 12 watts. Reste un détail: vu leur taille, il faut compter 20 à 25 tuiles pour avoir l’équivalent d’un panneau solaire régulier.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply