MENU
© OLAF MAHLSTEDT

Allemagne : Une maison qui renverse l’idée de l’architecture

Construction : mais d’où vient le bois ?

© Gundlach

19/01/2022 Comments (0) Autres, Environnement, Immobilier

Londres accueille le premier hôtel « zéro carbone » au monde

Il est censé être 89% plus durable qu’un hôtel standard. Dans l’ouest de Londres s’est ouvert fin décembre 2021 Room2Chiswick, un hôtel qui ambitionne d’afficher un bilan zéro carbone tout au long de sa vie.

Toute l’énergie nécessaire pour alimenter Room2Chiswick provient d’énergies vertes renouvelables. Non seulement les ressources ont été maximalisées sur le site, avec des panneaux solaires et des pompes à chaleur géothermiques, mais le reste est acheté : énergie éolienne, solaire et hydroélectrique.

Des systèmes d’éclairage, de chauffage et de refroidissement sont commandés par le niveau d’occupation de l’hôtel. Mieux : deux “salles de laboratoire” fournissent des données sur l’énergie, la consommation d’eau et la qualité de l’air, et permettront d’étudier et de tirer des enseignements sur le comportement des clients pour « encore économiser davantage d’énergie ». 

  • © Room2Chiswick
  • © Room2Chiswick
  • © Room2Chiswick
  • © Room2Chiswick
  • © Gundlach
  • © Gundlach
    © Gundlach

Une même durabilité extérieure et intérieure 

Un toit “vert” permet d’accroître la biodiversité locale. Et, sous cette toiture végétale, un toit “bleu” qui, lui, peut stocker 50 000 litres d’eau de pluie en les libérant doucement, réduisant ainsi les risques d’inondations en cas de fortes pluies. 

C’est assez inhabituel dans le secteur hôtelier : Room2Chiswick fonctionne entièrement sans déchets (tout est recyclé ou retransformé en énergie) avec des bacs de tri sélectif faits sur mesure et disposés dans les chambres. Dans chacune d’entre elles,  les meubles ont été fabriqués à partir de bois certifié FSC et assemblés dans un rayon de 15 km autour du site, tandis que les douches « low flow » consomment 40% d’eau en moins que des sanitaires traditionnels. 

Enfin, pour les émissions de CO₂ inévitables, car il y en a toujours, l’hôtel compensera en investissant dans un projet de reforestation au Nicaragua (4 478 arbres ont déjà été plantés). L’édifice est certifié BREEAM Excellent.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply