MENU
© Ateliers Jean Nouvel

Paris : un nouveau quartier… vertical !

The Hinge © KVANT-1 & Dorte Mandrup

Aarhus (Danemark) : des bureaux écoresponsables en apesanteur

23/06/2021 Comments (0) Architecture, Autres, Immobilier

Strasbourg : une île urbaine en couleurs

Un joyeux arc-en-ciel sur la ville : huit bâtiments colorés incarnent aujourd’hui l’ambition urbaine de la nouvelle euro-métropole. 

Rapprocher les gens, les quartiers, les fonctions : voilà quelques-unes des missions de l’architecture. Missions remplies avec brio par le monumental ensemble NoLiStra(pour NOuveau LIeu à STRAsbourg). Conçu par le bureau LAN Architecture, il relie en effet le centre-ville au quartier résidentiel de Neudorf, autrefois situé en dehors de la ville mais désormais intégré dans l’agglomération. 

Encore mieux : NoLiStraest un élément d’urbanisation important dans l’important projet transfrontalier Deux-Rives, qui unit Strasbourg à Kehl en Allemagne, créant ainsi une nouvelle eurométropole autour du Rhin. Les deux villes sont d’ailleurs déjà reliées par un tramway franco-allemand, ce qui permet d’effacer les frontières et de rapprocher les lieux, les populations et les énergies. 

Ce quartier aux couleurs éclatantes propose un ensemble mêlant logements, bureaux, espaces commerciaux (commerce alimentaire, services essentiels…), hôtel et jardins privatifs. L’ensemble est également idéalement situé pour le tourisme urbain. Bref, un site attractif et débordant de vie, avec une localisation stratégique, qui permet à la fois de travailler, d’habiter et de se divertir, notamment en suscitant la porosité entre les espaces publics et privés.

Strasbourg île urbaine © Charly Broyez

Strasbourg île urbaine © Charly Broyez

Par sa taille et son ambition, NoLiStra est un fantastique exemple de la ville écologique, démocratique et vivante qui se dessine aujourd’hui. Ses logements répondent à la diversité sociale actuelle, et chacun peut imaginer y résider à long terme, même si les situations familiales évoluent : les murs porteurs permettent en effet de libérer ses travées intérieures, laissant ouvertes toutes les possibilités d’évolution des espaces. Dans l’accès aux logements, une attention toute particulière a d’ailleurs été accordée à la cohabitation sociale (plusieurs programmes sont proposés, de l’achat au logement social en passant par des systèmes intermédiaires). Ici, comme partout ailleurs, c’est de la diversité que naît la richesse humaine.

Pour une écologie du bien-être

Le jardin central, ouvert et accessible, connecte l’ensemble au reste de la ville, notamment via les parcs environnants. Cet îlot dense offre à la fois une intimité aux habitants, mais les relie également à l’urbanité et à la vie collective. Insulaire, donc, mais parfaitement connecté au reste de la ville. Quant au choix des splendides couleurs, il trouve sa justification dans la riche histoire de la ville de Strasbourg. 

Durabilité, végétation, lumière, lieux de rencontre : le projet entend dépasser les objectifs d’une écologie de la performance pour aller vers une écologie du bien-être. Pour être bien, chez soi et dans son quartier. 

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply