MENU
Fourmis sur la route

Observer les fourmis pour mieux gérer le trafic

Sidney © Woods Bagot - CBA Axle

Sidney : des bureaux conçus avec le soleil

Urban rooftop farm Thammasat-university (Bangkok)

16/10/2020 Comments (0) Architecture, Autres, Environnement

Thaïlande : la plus grande ferme urbaine d’Asie en rooftop

Une équipe de designers vient de terminer l’installation de la plus grande ferme urbaine en Asie. Son originalité ? Elle est située en toiture.  

Situé dans la banlieue de Bangkok, ce toit vert (d’une superficie de 22.000 m2) s’est installé au-dessus de la Thammasat University, la deuxième plus ancienne institution académique du pays. La surface était jusqu’ici inoccupée et même, aux dires de l’Université, négligée. Aujourd’hui, c’est à la fois devenu un lieu public et une ferme d’alimentation durable. 

Le projet TURF (pour Thammasat University Rooftop Farm) combine les principes de l’agriculture bio, la technique des rizières en terrasse et les stratégies de toitures vertes modernes. Le toit en cascade absorbe, filtre et ralentit le ruissellement 20 fois plus efficacement qu’un toit en béton conventionnel. L’eau de pluie zigzague sur les pentes. A la fin de son voyage, elle est recueillie dans quatre bassins de rétention, ce qui permet à la fois d’atténuer et de stocker les précipitations excessives pour une utilisation future en cas de sécheresse. 

Que produit-on sur ces toits verts ? Essentiellement de la nourriture destinée au campus (difficile de faire un circuit plus court). Mais le projet est plus riche encore : en profitant du relief, TURF a créé un amphithéâtre à ciel ouvert, avec une vue panoramique sur toute la ville de Bangkok. Le toit est également équipé de panneaux solaires, capables de produire jusque 500.000 watts/h, ce qui permet à la fois d’alimenter la ferme, mais carrément toute l’université située en dessous. 

Outre tous ces bénéfices directs, ce projet a également été conçu pour sensibiliser les étudiants et les citoyens aux pratiques agricoles. Il est ainsi possible de suivre des cours d’initiation aux techniques d’agriculture et à l’aménagement du paysage. Une manière, pour l’université, de mobiliser ses futurs diplômés sur les enjeux climatiques, urbanistiques et écologiques de demain. 

Partagez cet article :

Tags: , , , , ,

Leave a Reply