MENU
La réalité virtuelle : le nouveau dada de votre architecte

La réalité virtuelle : le nouveau dada de votre architecte

If Humans Disappeared

Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?

Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?

09/11/2016 Comments (0) Architecture, Autres, Environnement

Une ville sous-marine autonome en énergie

Connu à travers le monde pour ses projets avant-gardistes de quartiers écologiques et de smart cities, l’architecte belge Vincent Callebaut n’en finit plus d’imaginer un futur en vert et bleu. Son leitmotiv : apporter des solutions aux problèmes de surpopulation, d’alimentation et de pollution grâce à des constructions intelligentes et biomimétiques.

Avec «Aequorea», son dernier projet, place à l’urbanisation sous-marine. Cette cité en partie immergée serait bâtie grâce au recyclage des 269.000 tonnes de déchets plastiques flottant au large du Pacifique nord. Un véritable septième continent qui, mélangé aux algues, pourrait fournir une nouvelle matière première, l’Algoplast, pour construire des cités du futur, sur et sous les océans.

Prévue pour 2050, cette ville pourrait pourrait à terme se composer de 250 étages sous-marins allant jusqu’à 1.000 mètres de fond. Conçue pour s’agrandir de façon naturelle grâce à la calcification, Aequorea pourrait accueillir 20.000 habitants et être totalement autosuffisante grâce à l’énergie hydraulique, des serres et des champs d’agriculture biologique communautaires.

Dans la forme, elle s’inspire d’une méduse luminescente qui «se caractérise par ses tentacules articulés et palmés (qui) lui permettent de nager afin d’assurer sa stabilité», assure l’architecte. Comme la méduse, la ville aura ses propres «tentacules». En même temps qu’ils limitent le tangage, ceux-ci fabriquent leur propre énergie et ses doubles-vitrages intègrent des protéines lumineuses. L’énergie des courants et l’énergie thermique des mers y sont également exploitées.

Avec le réchauffement climatique, la mer déborde. Alors pourquoi ne pas y habiter? Aujourd’hui, de plus en plus de chercheurs et d’entrepreneurs veulent y croire. À Dubaï, aux Maldives, les projets se bousculent. «Ici, on me prend parfois pour un illuminé, concède l’architecte. Mes propositions sont radicales et peuvent décontenancer mais contrairement à ce que l’on peut penser, elles reposent sur une approche pragmatique, validée par des chercheurs et des ingénieurs de haut niveau.» La faisabilité de l’Algoplast est d’ailleurs à l’étude dans un laboratoire de Berkeley (Californie), et «des industriels bretons utilisent déjà des algues vertes pour du packaging», rappelle l’ambitieux bâtisseur qui vient de livrer une étude de faisabilité pour métamorphoser le Botanic Center, au centre de Bruxelles. Il projette d’y installer une ferme solaire en forme de chrysalide, capable de produire l’électricité de ses usagers.

  • Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
    Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
  • Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
    Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
  • Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
    Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
  • Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
    Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
  • Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
    Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
  • Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
    Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
  • Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
    Une ville tiendrait-elle debout sans habitants ?
© Vincent Callebaut Architectures Paris
Partagez cet article :

Tags: , , ,

Leave a Reply