MENU

Pourquoi demain la voiture sera une extension de votre...

Melbourne aura la plus haute tour de verre en...

21/11/2018 Comments (0) Autres, Mobilité, Technologie

Voici le premier train autonome… sans rails !

Encore une première mondiale pour la Chine dans le domaine de la ville intelligente. Et celle-ci pourrait révolutionner les transports urbains.

Testé depuis un an, exactement, l’Automated Rail Rapid Transit est 100 % électrique et peut parcourir 25 kilomètres après une recharge de 10 minutes seulement. Autonome, il circule librement sur la route, comme un bus, jusqu’à 70 km/h. Sa particularité ? Il n’a pas besoin de rails pour se déplacer : il suit des lignes en pointillés peintes sur la route.

En réalité, le train roule sur des pneus en caoutchouc qui longent des pistes virtuelles. Équipé de capteurs, il est capable de repérer les signaux, de détecter les tournants, les dénivelés, les obstacles, d’adapter sa vitesse à l’état du trafic et de répondre aux instructions envoyées par l’unité centrale.

Le train peut embarquer 307 personnes dans ses trois voitures, mais il est aussi adaptable. C’est-à-dire qu’on peut lui ajouter deux voitures supplémentaires, en fonction du trafic, pour embarquer jusqu’à 500 passagers.

  • © CRCC
  • © CRCC
  • © CRCC
  • © CRCC
  • © CRCC

Moins cher qu’un tramway

Ne reposant pas sur des rails en acier, une ligne de transport en commun peut être construite en un an et mise en service peu après, avec des coûts nettement inférieurs par rapport aux tramways traditionnels, selon ses concepteurs.

En combinant les avantages des tramways et des bus modernes, ce véhicule offre un nouveau mode de déplacement urbain et devrait réduire la pression de l’automobilité dans les villes chinoises. Il est actuellement testé dans la ville de Zhuzhou, dans le centre de la Chine.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply