MENU
Réhabilitation de l’ancien site industriel de la brasserie AB Inbev

La réhabilitation, une façon inclusive de redynamiser les villes

08/11/2022 Comments (0) Architecture, Autres, Énergie, Environnement, Immobilier, Technologie

NetZeroCities : partager les expériences pour lutter contre le réchauffement 

La plateforme NetZeroCities de l’Union européenne (UE) lance un programme qui aidera les villes à tester de nouvelles approches pour atteindre leurs objectifs de neutralité climatique. Ce programme de villes-pilotes fait partie de la mission de l’UE pour 100 villes climatiquement neutres et intelligentes.


Avec l’Accord de Paris (2016), l’Europe a pris la tête de l’action contre le réchauffement planétaire et s’est engagée à réduire ses émissions de 55 % d’ici à 2030, pour atteindre la neutralité climatique d’ici à 2050. Atteindre cet objectif nécessitera des changements profonds et systémiques qui demanderont d’importants investissements, de la part de nos gouvernements, du monde économique et de l’ensemble de la société civile.

Les villes d’Europe ont un rôle essentiel à jouer : non seulement pour atteindre les objectifs climatiques fixés, mais aussi pour garantir que ces efforts soient équitables et contribuent réellement au bien-être de leurs citoyens.

L’apprentissage collectif de la transition

Dans ce combat, les métropoles du vieux continent ne sont pas seules! Depuis octobre 2021, la plateforme NetZeroCities de l’Union européenne (UE) les aide à relever ce défi.

NetZeroCities réunit 33 partenaires de 27 pays européens afin d’aider les villes à surmonter les obstacles structurels, institutionnels et culturels, en leur permettant de tester des actions, en vue d’une transition climatique, adaptées localement. Une enveloppe de soutien de 32 millions € de subventions a été débloquée à cette fin. Ces activités de pilotage visent à transformer les villes en bancs d’essai pour la neutralité climatique, ouvrant la voie à d’autres communautés. L’apprentissage collectif sera un élément central du programme, qui favorisera l’échange de connaissances entre les villes.

La plateforme NetZeroCities invite toutes les villes de l’UE à soumettre leur candidature. Les activités proposées par les candidats seront prises en compte, ainsi que la manière dont elles interagissent avec les différents systèmes urbains, notamment : la mobilité, les systèmes énergétiques et l’environnement bâti, la santé et le bien-être, les espaces naturels, les systèmes culturels, sociaux, financiers et institutionnels, et les espaces publics accessibles. Les villes sélectionnées recevront des subventions (entre 500000 € et 1,5 million €), afin de déployer et tester des solutions systémiques.

Un réseau de villes partenaires

Les solutions ainsi dégagées seront partagées entre les villes-pilotes. Pour encore renforcer cette collaboration, un programme de jumelage permettra à chacune de ces villes d’établir des liens privilégiés avec deux ou trois autres cités participant au programme. Le consortium NetZeroCities et la plateforme en ligne dédiée leur fourniront une expertise et des services de soutien pour les aider à adopter une approche inclusive et systémique de la neutralité climatique.

NetZeroCities est coordonné par EIT Climate-KIC, le plus grand partenariat d’innovation public-privé d’Europe axé sur l’innovation climatique, mis en place par l’Institut européen d’innovation et de technologie (EIT). Ce projet de quatre ans est financé par Horizon 2020, le programme-cadre de la Commission européenne pour la recherche et l’innovation.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply