MENU

Semer des obligations vertes pour réussir la transition carbone

26/08/2022 Comments (0) Autres, Immobilier, Mobilité

Revitaliser les centres urbains, un exercice d’équilibriste

La récente pandémie et les confinements successifs ont accéléré l’exode vers les campagnes. Pour enrayer la désertification de leurs centres, les villes doivent les réenchanter. Une revitalisation qui ne peut réussir qu’en trouvant le juste équilibre entre toutes les composantes de l’écosystème urbain.

IKEA parking © Ruddy Corporan

IKEA parking © Ruddy Corporan

Le commerce joue un rôle de proximité et de lien social essentiel : sans commerce, une ville est condamnée à dépérir. En lançant son premier magasin sans voiture Ikea Westbahnhof au centre de Vienne, le géant suédois du meuble en kit se veut acteur du centre urbain et suscite le débat. Précisons que les livraisons dobjets volumineux seront assurées par des véhicules électriques.

Linitiative dIKEA a le mérite dagir pour relancer le dynamisme des centres urbains et les rendre ainsi plus résilients, mais est-il réaliste de tabler sur un tel modèle de distribution ? 

Nouvelle approche ou erreur monumentale ? 

À lheure où les grands centres commerciaux de la périphérie des villes semblent avoir perdu de leur pouvoir dattraction, cette initiative est tantôt applaudie, tantôt accueillie avec scepticisme, mais ne laisse pas indifférent. 

Sur RetailWire, les avis sont tranchés. Certains experts voient là une nouvelle approche créative de la distribution, dautres se demandent ouvertement si IKEA ne se tire pas une balle dans le pied, en mettant à mal un système qui avait fait ses preuves partout dans le monde. 

Car la période post covid actuelle semble avoir inversé la tendance au retour vers les centres-ville qui se dessinait avant la crise. Désormais, en Europe, la désertion des centres urbains par des citadins échaudés par les confinements successifs semble saccélérer, au nom de la qualité de vie. 

La mixité, clé de la résilience urbaine

En France, pour répondre à l’équation qualité de vie vs. dynamisme économique, le gouvernement a lancé le plan national Action cœur de ville pour la réhabilitation de l’habitat, la mobilité, la mise en valeur de l’espace public… Un programme similaire baptisé Petites villes de demain est également mis en place pour les plus petites communes.

En Belgique, UP-City, bureau de consultance stratégique pour l’équilibre, la gestion et le développement des territoires préconise la mixité fonctionnelle (bureaux-commerces-habitat) pour renforcer la résilience des centres-ville, sans renoncer aux centres commerciaux périurbains, dont loffre doit par contre être différente.

Bucharest © Jani Godari

Bucharest © Jani Godari

En Hongrie et en Roumanie aussi, Budapest et Bucarest ont lancé de vastes plans de redynamisation de leurs centres-villes en reconcentrant les shopping malls et les espaces de loisirs, les centres sportifs et même les services publics  au cœur de la ville. Comme par exemple le projet de Quartier de La Justice à Bucarest.

Les pistes daction sont nombreuses, mais, quelle que soit lapproche de revitalisation choisie, il convient de ne jamais oublier que les centres-ville forment un écosystème dont les multiples composantes (commerce, services, culture, habitants, entreprises…) participent à la vitalité. Miser sur le seul commerce ne mènera nulle part si on ninvestit pas dans les autres aspects.

Palace of Justice in Bucharest, Romania

Palace of Justice in Bucharest, Romania

Partagez cet article :

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply