MENU

Londres transforme ses lampadaires en bornes de recharge électriques

Billy Bike, les vélos électriques en libre-service

© ET EnergyWorld

23/08/2017 Comments (0) Views: 126 Mobilité

L’Inde lance son premier train solaire

Vous pensiez que la Chine était le seul pays à se bouger pour améliorer son bilan carbone? Raté. En Inde, des wagons seront désormais dotés de panneaux solaires.

C’est une nouveauté en Inde. Après avoir construit une des plus grandes centrales solaires du monde, le pays vient d’inaugurer son premier train «photovoltaïque». Depuis juillet, ce convoi relie chaque jour New Delhi à la ville de Garhi Harsaru, dans le nord du pays. Soit une cinquantaine de kilomètres parcourus avec un recours minimal au diesel… Car s’ils offrent une autonomie d’au moins 72 heures au train, les rayons solaires ne permettent pas encore à l’engin de rouler propre à 100 %, mais d’alimenter les appareils électriques à bord (éclairage, climatisation, écrans…).

Composée de six wagons, la rame compte environ seize panneaux d’une puissance de 300 W chacun (4,8 kW). Le surplus est stocké dans des batteries, également logées sur le toit. Résultat: un seul de ces trains permet d’économiser 21.000 litres de diesel par an, car la solution remplace les groupes électrogènes normalement embarqués à bord. L’impact est tel que la compagnie ferroviaire nationale, Indian Railways, estime que 24 nouveaux modèles devraient entrer en fonction dans les six prochains mois.

La Belgique pionnière

Avec ses 1,3 milliard d’habitants, l’Inde est le troisième plus gros consommateur d’électricité au monde. Et ici comme en Chine, l’énergie solaire commence à se substituer au charbon. Le gouvernement indien se montre d’ailleurs très ambitieux. Il s’est notamment fixé pour objectif de fournir 60 millions de foyers en énergie photovoltaïque d’ici à 2022. Un pari osé, mais réaliste puisque le prix de l’électricité d’origine photovoltaïque a baissé d’un quart par rapport à 2009 et devrait perdre encore 66% d’ici 2040. Ce qui signifie qu’à cette date-là, un euro permettra d’obtenir 2,3 fois plus d’énergie solaire qu’actuellement.

En Europe, c’est la Belgique qui est pionnière du rail solaire. Le premier départ a été sifflé en gare d’Anvers en 2011. Et depuis, le train circule grâce à l’électricité produite par 16.000 panneaux photovoltaïques installés sur le toit d’un tunnel ferroviaire de 3,6 kilomètres, sur la ligne à grande vitesse reliant Anvers à Amsterdam. Le système alimente le train mais aussi l’infrastructure des gares (signalisation, chauffage, éclairage). Seule déception: il n’a pas encore permis de réduire le prix du billet.

Photos © ET EnergyWorld
Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply