MENU

Milan gagne son combat contre le gaspillage alimentaire

European Taxonomy

Taxonomie européenne : pour des constructions de plus en plus...

Eleonore Morand © Brigitte Bouillot

01/02/2022 Comments (0) Architecture, Autres, Culture, Technologie

France : 9e édition du prix des femmes architectes

L’association française pour la Recherche sur la Ville et l’Habitat (ARVHA) a organisé en 2021 la neuvième édition du Prix des femmes architectes. Ce prix a pour but de mettre en valeur les œuvres et les carrières de femmes architectes, afin que les jeunes architectes puissent s’inspirer des modèles féminins existants, et d’encourager la parité dans une profession à forte dominante masculine.

Dans la catégorie « Jeune Femme architecte de moins de 40 ans », la lauréate est Eléonore Morand, diplômée de l’école Paris Malaquais et partenaire fondatrice du bureau Depeyre Morand. Son credo : considérer chaque projet comme devant avant tout produire de l’architecture, en utilisant les exigences techniques et budgétaires. Elle a commenté son prix pour DivercityMag. 

Eleonore Morand © Brigitte Bouillot

Eleonore Morand © Brigitte Bouillot

Est-ce difficile d’exercer cette profession quand on est une femme ?
En tant que cheffe d’entreprise et indépendante, je n’en ai jamais particulièrement souffert. Mais la situation est plus complexe pour celles qui font carrière dans un bureau d’architecture. Moi, je n’ai jamais trouvé durant mes douze années de pratique que les rapports avec les bureaux d’étude et les équipes sur chantier étaient compliqués ou intimidants. C’est sans doute lié au fait que je ne me présente jamais comme étant quelqu’un de sachant, mais plutôt désireuse d’apprendre sans cesse, donc très à l’écoute. Cela étant, l’architecture reste une discipline stressante, quel que soit votre sexe. Ce prix me permet d’ailleurs d’attirer l’attention sur le statut de l’architecte en France, qui reste un métier difficile et soumis à d’innombrables contraintes administratives, pour lesquelles nous ne sommes pas formés durant nos études. 

Cela étant, pour rebondir sur votre question liée au genre, depuis que je suis diplômée et que j’explique que je suis architecte, on me demande souvent « si je suis architecte d’intérieur ou d’extérieur » ! Ça, clairement, c’est parce je suis une femme. C’est absurde comme question…

Vous êtes une généraliste…
Oui, nous concevons aussi bien des maisons individuelles que des bâtiments industriels hors norme ou, en collaboration avec Alve, des logements accompagnés destinés aux personnes handicapées.

  • Maison Montreuil © Depeyre Morand Architectures
  • Maison Montreuil © Depeyre Morand Architectures
    Maison Montreuil © Depeyre Morand Architectures
  • Maison Montreuil © Depeyre Morand Architectures
    Maison Montreuil © Depeyre Morand Architectures

Lequel de vos projets souhaitez-vous mettre en avant ?
Nous venons de terminer une maison particulière à Montreuil, dont la particularité est d’être un ancien atelier avec une toiture en sheds. En accord avec le propriétaire qui est scénariste et qui a la particularité d’écrire un peu partout, nous avons proposé de n’isoler que la moitié de la surface disponible, l’autre moitié devenant une sorte de jardin d’hiver relax (avec, par exemple, une baignoire au beau milieu de l’espace). Nous avons également travaillé sur la domesticité des matériaux, en laissant certaines parties très brutes et d’autres très travaillées. 

Partagez cet article :

Tags: , , ,

Leave a Reply