MENU
Ko Jinhyeuk, Cheong Changwon, Cho Kyuhyung & Choi Sunwoong architects

Transformer des troncs d’arbres vides en gratte-ciel

Big Boss by BX1 : Stéphane Sonneville

Pourquoi les développeurs immobiliers quittent-ils la Belgique?

Kunsthalle Bern Packed, Project for 50th Anniversary of the Kunsthalle Bern, Switzerland © Christo 1968

06/11/2017 Comments (0) Architecture, Autres, Culture

L’artiste Christo s’expose à Bruxelles

Christo, l’artiste qui emballe tout ce qui bouge (ou ne bouge pas d’ailleurs), n’est pas «un» mais «deux». Explications à l’exposition «Christo & Jeanne-Claude. Urban Projects», première rétrospective majeure depuis les années 80.

Pendant 16 jours, du 18 juin au 3 juillet 2016, Christo a réalisé l’un de ses plus beaux projets: «The Floating Piers», un chemin flottant reliant la ville de Peschiera Maraglio aux îles Monte Isola et San Palo, sur le lac d’Iséo, dans le nord de l’Italie. A l’origine, l’idée d’un projet permettant de marcher sur l’eau est née en 1969, pour le delta du Rio de la Plata en Argentine. Il ne fut jamais réalisé.

Ce n’est qu’en 2014, que l’idée fut reprise lors d’un voyage d’exploration des lacs d’Italie du Nord. Ébloui par l’azur du lac d’Iséo, l’artiste souhaita d’emblée y construire cette route piétonne de 16 mètres de large et de 3 kilomètres de long. Fouler la structure, dont les tonalités passent du jaune à l’orange, selon la lumière et l’humidité, donne l’impression de se mouvoir sur les eaux, «une sensation inexplicable de liberté», confie son concepteur. Résultat des courses: deux millions de personnes ont «marché sur l’eau» grâce à Christo. Désormais, un ouvrage édité par Taschen reprend – avec les dessins de l’artiste, les photographies et les textes de Wolfgang Volz –, toute la fabuleuse aventure de cette réalisation.

Un homme et une femme

Mais il y a encore mieux. Pour la première fois depuis les années 80, une rétrospective lève le voile sur les œuvres de Christo Vladimiroff Javacheff et feue Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Car s’ils ont empaqueté le Reichstag et le Pont Neuf, s’ils ont fait flotter des corolles de tissu rose au large de Miami et si, aujourd’hui, il projette d’élever aux Émirats arabes unis la plus grande sculpture du monde, haute de 150 mètres et composée de 410.000 barils de pétrole, «Christo» n’a jamais été un seul homme… C’est un duo de choc dans la vie comme dans la ville, dont le pseudonyme n’est que le nom définissant l’œuvre, si reconnaissable, de ce couple d’artistes.

Qu’ils emballent le Reichstag ou le Pont Neuf, leur art se vit là où il se crée et pour une durée déterminée. Mais une fois que l’œuvre n’existe plus que dans les souvenirs (et les innombrables photos et films) des visiteurs, il reste tout ce qui l’a précédé… Parfois, pendant des années. «Le Land Art fonctionne comme ça. Vous devez interagir avec un site physique, avec les gens qui y vivent, avec les lois locales, et discuter des heures interminables sur quelque chose qui n’existe pas et qui n’a jamais été tenté auparavant, confie Christo. Les projets sont dans l’esprit de ceux qui veulent les faire, mais aussi de ceux qui veulent les empêcher… Et c’est de cette dynamique que naît l’énergie.» Ce sont ces travaux urbains et leurs prémices – des discussions préalables aux aspects techniques –, mais aussi 80 projets qui n’ont jamais pu voir le jour, qui seront dévoilés à l’ING Art Center de Bruxelles, à travers des maquettes, dessins et collages, essais de volumes et esquisses de matières.

Des projets parfois avortés pour des motifs plus politiques qu’esthétiques, comme «Over The River», un voile de 68 km devant s’étaler au-dessus de la rivière Arkansas dans le Colorado. L’objet de l’abandon? Le président Donald Trump. «Je ne veux pas avoir affaire à lui. Bien que ce soit un projet pour lequel ma femme Jeanne-Claude et moi-même avons travaillé pendant plus de 20 ans, glisse Christo. Mais Jeanne-Claude était plus radicale que moi, elle aurait fait pareil.»

  • Christo & Jeanne Claude, Kansas City 1978
    Christo & Jeanne Claude, Kansas City 1978
  • Kunsthalle Bern Packed, Project for 50th Anniversary of the Kunsthalle Bern, Switzerland © Christo 1968
    Kunsthalle Bern Packed, Project for 50th Anniversary of the Kunsthalle Bern, Switzerland © Christo 1968
  • The Pont Neuf Wrapped, Project for Paris Drawing in two parts 1984 © Christo 1984
    The Pont Neuf Wrapped, Project for Paris Drawing in two parts 1984 © Christo 1984
  • Wrapped Reichstag, Project for Berlin Scale model 1979 © Christo 1979
    Wrapped Reichstag, Project for Berlin Scale model 1979 © Christo 1979
  • Wrapped Reichstag, Project for Berlin © Christo 1983
    Wrapped Reichstag, Project for Berlin © Christo 1983
  • Wrapped Reichstag, Project for Berlin © Christo 1995
    Wrapped Reichstag, Project for Berlin © Christo 1995
  • Surrounded Islands, Project for Biscayne Bay, Greater Miami, Florida © Christo 1982
    Surrounded Islands, Project for Biscayne Bay, Greater Miami, Florida © Christo 1982
  • The Gates, Project for Central Park, New York City © Christo 1980
    The Gates, Project for Central Park, New York City © Christo 1980
  • The Gates, Project for Central Park, New York City © Christo 2000
    The Gates, Project for Central Park, New York City © Christo 2000
  • Christo & Jeanne Claude NewYork 2005
    Christo & Jeanne Claude NewYork 2005

Expo «Christo & Jeanne-Claude. Urban Projects», du 25 octobre au 25 février, ING Art Center, place Royale 6, 1000 Bruxelles

Livre Christo and Jeanne-Claude, «The Floating Piers», Éd. Taschen, 2017, 128 p., textes (ang., it), ill. Coul.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply