MENU

Zéro carbone : où en est-on ?

Amsterdam © Leon van Woerkom (cepezed)

Amsterdam : un tribunal démontable et durable

Olivine © Hans Boddeke

07/10/2021 Comments (0) Architecture, Environnement, Immobilier, Technologie

L’olivine, vous connaissez ? 

Focus sur ce minéral appartenant au groupe des silicates qui peut absorber sa propre masse de dioxyde de carbone lorsqu’il est écrasé et dispersé sur le sol.

C’est La bio-designer (comme elle se définit elle-même) néerlandaise Teresa van Dongen qui a récemment attiré l’attention sur l’olivine, par le biais de son projet Aireal, une bibliothèque en ligne présentant des matériaux capables de capturer le carbone atmosphérique.

Olivine

Olivine

L’olivine fait partie d’une liste de matériaux qui collent parfaitement à l’esprit de l’économie circulaire, où les déchets n’existent pas et où le dioxyde de carbone est considéré comme une ressource pour la création des produits que nous utiliserons demain. 

L’olivine, un silicate de magnésium et de fer de couleur verte, est l’un des minéraux les plus courants sur terre, constituant entre 60 et 80% du manteau terrestre. On  en trouve en abondance en Norvège (67% de la production mondiale) ainsi qu’au Japon, en Espagne, aux USA… Elle est essentiellement utilisée dans la sidérurgie pour la fabrication  de fonte et d’acier, mais aussi dans la construction pour faire des granulats, du ballast, des briques réfractaires et des isolants. 

Une tonne d’olivine peut absorber jusqu’à une tonne de CO2

L’initiative européenne pour le climat Climate-KIC estime par exemple que l’olivine pourrait capter 850 000 tonnes de CO2 si elle était utilisée dans des projets concernant la seule ville de Rotterdam. Les utilisations potentielles comprennent les engrais et le remplacement du sable et du gravier dans les projets d’aménagement paysager.

Avec son projet Aerial, Teresa van Dongen tente de faire évoluer la perception du carbone comme une ressource utile plutôt que comme un matériau problématique. « Le CO2 souffre actuellement de la connotation de pollution, mais c’est est un élément irremplaçable du cycle de la vie », a-t-elle déclaré.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply