MENU

For Forest, une mini-forêt au cœur d’un stade autrichien

Des algues pour réoxygéner la ville

11/07/2019 Comments (0) Views: 183 Architecture, Technologie

Un projet de Carlo Ratti remporte le concours « Reinventing Cities »

Le concours « Reinventing Cities », organisé par le C 40 dévoile ses premiers lauréats. À Milan, l’architecte visionnaire Carlo Ratti remporte la palme avec un projet de 20 000 m².

Réinventer les villes, en réaménageant des friches urbaines vouées à l’abandon. C’est le principe de la consultation internationale d’urbanisme « Reinventing Cities » lancée en grande pompe en novembre 2017. Derrière les manettes : l’association C 40 (le groupement des villes engagées pour le climat), présidée par la maire (PS) de Paris, Anne Hidalgo. Ce concours, qui rassemble 14 villes dans le monde, emprunte la formule de « Réinventer Paris », ces appels à projets innovants qui bouleversent la fabrique de la ville. Objectif : réaménager une trentaine de sites à travers le monde en hauts lieux du développement durable et de la résilience, avec un impact zéro carbone.

Parmi les centaines de propositions, c’est un projet conçu par l’architecte italien Carlo Ratti qui a remporté la prestigieuse compétition internationale. Il se déploiera sur plus de 10 000 m² avec notamment des espaces de bureaux mais aussi des espaces ouverts dédiés à l’accueil d’événements, ou encore un laboratoire spécialisé en recherche moléculaire et oncologique, avec des solutions d’hébergement pour les chercheurs internationaux de l’Ifom (Institute of Molecular Oncology). S’inspirant du modèle social et architectural des Chartreuses (monastères), ce projet mixte propose une architecture ouverte sur la ville, mêlant espaces individuels et espaces partagés.

  • © Carlo Ratti
  • © Carlo Ratti
  • © Carlo Ratti

Répondre aux enjeux climatiques

Grâce à un système technologique innovant intégré à la façade, l’enveloppe du bâtiment pourra s’adapter à l’exposition au soleil, en garantissant le bon équilibre entre luminosité et ombrage. Les derniers étages, classifiés NZEB (Near Zero Energy Building), seront en structure bois afin de réduire encore plus la consommation d’énergie. Budget total de l’opération : environ 40 M€. La livraison est prévue en 2022.

Le promoteur Covivio a choisi de répondre sur une emprise située dans la zone de Porta Romana, l’un des pôles les plus prometteurs et innovants de Milan, à proximité immédiate de la Fondation Prada et de Symbiosis, nouveau quartier d’affaires de référence. Le quartier, qui accueille également des universités et des centres de recherche, fait également partie de la zone sélectionnée pour le programme européen « Sharing Cities », qui prévoit la transformation de la zone en un quartier intelligent, afin de répondre aux principaux défis environnementaux de la ville, notamment la réduction des émissions des bâtiments.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply