MENU

Norman Foster voulait planter une Tulipe à Londres

Quand l’architecture cinétique fait vivre les bâtiments

08/11/2019 Comments (0) Atenor, Culture

Art for Cities : ATENOR expose le Street Art

Le promoteur immobilier ATENOR présente une expo photo inédite à Bruxelles : Art for Cities. Le photographe BENOÎT FERON a capté le Street Art au sein de 8 villes européennes où ATENOR porte des projets. Récit en 50 clichés.

Le Street Art a longtemps été assimilé à des graffiti clandestins, œuvres de jeunes exprimant leur colère ou leur rejet de la société par le dessin mural, souvent dans des quartiers laissés à l’abandon. Pourtant, le Street Art , c’est aussi un mode de vie, une attitude, des codes culturels et des villes abordées comme des toiles vierges qui attendent d’être mises en couleurs.

Aujourd’hui, pour la plupart d’entre nous, le Street Art est devenu un décor familier, une manière d’habiller le vide du mobilier urbain, d’embellir nos quartiers.

Jadis, les graffeurs travaillaient cachés, dans l’ombre. Désormais, leurs fresques attirent chaque année de plus en plus de touristes du monde entier. Toutes les capitales europénnes offrent aujourd’hui leurs façades à des artistes du Street Art. Parmi eux, Vhils, alias Alexandre Farto, travaille entre autres au burin et aux explosifs, gravant de magnifiques portraits d’inconnus sur les murs décatis de Lisbonne. Comme Bruxelles, Düsseldorf maquille ses friches industrielles, les transformant en galeries d’art à ciel ouvert. Dans un même élan, Varsovie revitalise ses quartiers négligés et redonne vie à ses usines désaffectées, comme la désormais incontournable SoHo Factory, grouillant de restaurants et de magasins branchés.

  • Brussels © Benoît Feron
  • Bucarest © Benoît Feron
  • Budapest © Benoît Feron
  • Lisboa © Benoît Feron

Des couleurs dans la ville

Mais redynamiser des quartiers, des friches industrielles, n’est-ce pas aussi le rôle des promoteurs ? C’est en tout cas la vision que défend ATENOR, fervent défenseur de la ville et de ses multiples formes d’expression. Désireux de pousser encore plus loin son rôle d’acteur urbain, ATENOR s’est associé au photographe belge BENOÎT FERON pour raconter la ville au travers d’une exposition photo sur le Street Art et la place qu’il occupe dans chaque ville.

Envoyé dans huit villes européennes où ATENOR porte des projets (Bruxelles, Paris, Luxembourg, Lisbonne, Düsseldorf, Varsovie, Budapest et Bucarest), BENOÎT FERON a passé l’été à en parcourir les moindres recoins pour rentrer au pays avec quelque 6000 clichés. Après un vaste tri, 50 épreuves sont présentées dans l’espace de l’Arthus Gallery au Châtelain (rue Simonis, 33, à Ixelles) jusqu’au 9 novembre. L’exposition voyagera ensuite à travers l’Europe. Dès 2020, les villes de Luxembourg, Paris, Lisbonne, Varsovie, Budapest et Bucarest accueilleront l’exposition “ATENOR, Art for Cities”.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply