MENU
Lille - Villa-Village © Anne de la Baume

Lille : 26, Place aux Bleuets. Pour vivre ensemble, dans...

Luxembourg 2050

Le Luxembourg et la construction : changer les mentalités d’ici...

© Thula Na

11/08/2021 Comments (0) Architecture, Autres, Énergie, Environnement, Immobilier

BREEAM : les secrets d’un label

BREEAM, Leed, HQE, Well… toutes ces certifications attestent de la bonne performance écologique et de la durabilité des bâtiments de nos villes. Mais que recouvrent-elles exactement ? Focus sur BREEAM.

La Norme BRE Environmental Assessment Method a été créée en 1986 par le Building Research Establishment, un organisme britannique dont l’objectif est d’améliorer les performances environnementales des bâtiments. Cela passe par dix critères (santé, bien-être, transports, eau, déchets, pollution, énergie, innovation…) qui, chacun, génèrent des crédits. Et, même si leur liste diffère légèrement, ces critères sont dans le droit fil des 17 objectifs de développement durable des Nations Unies, en particulier l’ODD 11, « Villes et Communautés Durables ». 

Le BREEAM, plutôt orienté sur l’immobilier de bureaux, est une reconnaissance internationale, dont les critères peuvent d’ailleurs légèrement varier en fonction des législations nationales. Tout au long de la construction d’un bâtiment (de sa conception à sa réception et son occupation), ces critères sont vérifiés et mesurés par des assesseurs spécialement formés. 

Partir d’une page blanche

Cette certification concerne tant les bâtiments neufs que les rénovations, sachant toutefois que, dans le cas d’une rénovation, c’est généralement plus complexe d’atteindre les niveaux d’excellence requis, car un bâtiment à rénover a été construit selon des normes d’écoconstruction qui sont généralement dépassées. 

Bien entendu, au fil des années, les grands développeurs urbains ont acquis une connaissance très fine des techniques et des procédés, ce qui améliore d’autant la performance sur ces certifications. La plupart des grands projets européens visent désormais la norme BREEAM Excellent. 

L’impact de ces certifications est majeur : outre les aspects financiers, il s’agit de proposer une meilleure qualité de vie aux utilisateurs finaux d’un bâtiment, et donc d’avoir un impact positif sur leur productivité, leur confort et leur bien-être. On le voit, les aspects environnementaux d’un bâtiment vont toujours de pair avec ses avantages humains.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply