MENU
The Horizon - Woluwe-Saint-Lambert

Le coworking à domicile

La réalité virtuelle : le nouveau dada de votre architecte

La réalité virtuelle : le nouveau dada de votre architecte

Des murs qui s’animent devant les passants

18/10/2016 Comments (0) Architecture, Technologie

Des murs qui s’animent devant les passants

Fatigué des murs blancs et des éclairages sans âme ? À Washington, aux États-Unis, l’immeuble Terrell Place détient peut-être la solution : la société de design expérimental ESI Design vient d’équiper son hall de murs LEDs à haute luminosité, capables d’interagir visuellement avec les passants. Baptisé «City Scape», ce projet rassemble près de 158 m² d’écrans imbriqués dans les murs, créant une toile de support unique, du sol au plafond. Avec, pour point central, un écran de 24 m de large pour 4 m de hauteur, que l’on peut même apercevoir à l’extérieur du bâtiment.

En passant devant le mur, vous pouvez par exemple faire chuter des pétales de cerisier ou animer un feu d’artifice. Une autre séquence rend hommage à la ville de Washington et son architecture emblématique avec des statues et des scènes qui s’animent au gré des passages. Bourrées d’algorithmes, ces fresques vivantes s’adaptent à l’activité humaine dans le bâtiment, comme le rush du matin et l’accalmie de l’après-midi. Chaque thème visuel réagit selon les mouvements détectés par 14 caméras infrarouges qui surveillent l’activité autour de l’installation.

 

Une nouvelle prouesse technologique, ou un geste architectural mûrement réfléchi ? Le but de l’installation est de créer «un sentiment de connexion dans les zones communes de l’immeuble», explique Michael Schneider, designer en technologie créative chez ESI. En effet, l’immeuble – Terrell Place – est chargé d’Histoire. Il porte le nom d’une militante des droits civiques, Mary Church Terrell, membre fondatrice de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) qui, en 1951, à l’âge de 87 ans, a mené une célèbre protestation contre la ségrégation au comptoir du grand magasin Hecht, construit au même endroit. Mieux qu’un buste poussiéreux, un des murs interactifs lui rend hommage. «Le monde dans lequel nous vivons ne cesse d’évoluer, mais ce qui manque parfois aux supports physiques, c’est leur capacité à raconter une histoire, explique Michael Schneider. Ces murs d’écrans LED sont non seulement une nouvelle façon de décorer et de dynamiser un endroit, mais ils permettent de ‘vivre’ le numérique plus intensément.»

  • Des murs qui s’animent devant les passants
    Des murs qui s’animent devant les passants
  • Des murs qui s’animent devant les passants
    Des murs qui s’animent devant les passants
  • Des murs qui s’animent devant les passants
    Des murs qui s’animent devant les passants
  • Des murs qui s’animent devant les passants
    Des murs qui s’animent devant les passants
  • Des murs qui s’animent devant les passants
    Des murs qui s’animent devant les passants
  • Des murs qui s’animent devant les passants
    Des murs qui s’animent devant les passants
© PatrickPKPR
Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply