MENU
Oubliez l’Hyperloop, voici le métro du futur

Oubliez l’Hyperloop, voici le métro du futur

A solar paint to make your walls an energy source

Une peinture solaire pour faire de vos murs une...

Le «smart parking» a le vent en poupe

24/10/2017 Comments (0) Mobilité, Technologie

Le «smart parking» a le vent en poupe

Solution au casse-tête du stationnement? Le parking partagé débarque à Bruxelles avec les applications Sharemypark et MyflexiPark, qui proposent de rationaliser l’espace en louant les places de parkings privés inoccupées.

Ce n’est pas un mystère: les villes sont saturées par les voitures. Qu’elles soient en circulation ou… à l’arrêt. A l’échelle d’une ville comme Bruxelles, 15% du trafic automobile serait dû au manque endémique de parkings dans les centres urbains. Résultat: depuis quelques années, les applications d’aide au stationnement se multiplient. Certaines permettent de se passer d’un ticket que l’on risque de perdre. D’autres, sur base d’échanges entre automobilistes, permettent d’esquiver les amendes de parking. D’autres encore, misent sur le nouveau marché du parking partagé.

Deux applications, Sharemypark et MyflexiPark, permettent ainsi aux automobilistes de louer un emplacement de parking inutilisé, directement auprès de bailleurs particuliers. Les avantages sont multiples: les bailleurs optimisent leur parc, les utilisateurs gagnent du temps – et donc polluent moins –, et les collectivités ont moins besoin de construire de nouveaux parkings.

Le «Airbnb du parking»

Le principe est le suivant: les bailleurs mettent à disposition des places de stationnement vacantes que les clients peuvent ensuite réserver sur une plateforme en ligne ou avec leur smartphone. Avec un atout majeur face à l’offre communale: la place peut être réservée à l’avance. Après un paiement en ligne, la réservation est confirmée par SMS. Plus besoin d’avoir des pièces de monnaie qui traînent où de trouver un horodateur.

Sharemypark donne directement la disposition des emplacements sur une carte ainsi que le tarif correspondant. MyflexiPark, quant à elle, rassemble déjà plus de 5.000 membres dont de nombreux navetteurs se rendant régulièrement en ville, avec une capacité d’accueil en terme de parkings de délestage de plus 200 places sur Bruxelles. Ces places sont idéalement situées à proximité de lignes de métro, de train ou de bus. Comptez entre 1,88 euro et plus de 4 euros, selon les endroits de la ville. Utile et économe, il ne reste plus qu’à tester.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply