MENU

Comment Varsovie devient le « nouveau Berlin »

À Marseille, une tour signée Jean Nouvel

11/12/2018 Comments (0) Views: 264 Architecture, Culture, Immobilier, Technologie

Paris expérimente la ville du futur

Un quartier neuf de 130 hectares, avec de vastes espaces publics, de larges trottoirs, des équipements culturels et universitaires, une mixité bureaux-logements-commerces… Paris Rive Gauche, dans le XIIIe arrondissement, va tester 15 innovations urbaines sélectionnées au terme d’un concours.

L’expérimentation, inédite en Europe, va plonger les habitants du XIIIe arrondissement de Paris dans un univers de science-fiction. Dans quelques mois, les clients de Franprix pourront se faire livrer leurs courses par un droïde inspiré du robot de la saga de Star Wars, BB-8. Ces droïdes qui circuleront à une vitesse comprise entre 5 et 10 km/h, aideront les ménages, en particulier les personnes âgées ou à mobilité réduite, à transporter leurs courses dans Paris en les suivant – le droïde étant « apparié » à la personne via son smartphone.

Mis au point par l’entreprise TweensHeel, ce robot est un des 15 projets sélectionnés lors d’un concours organisé par Urban Lab, une structure financée par la Mairie de Paris et une poignée de partenaires. Objectif : répondre aux enjeux du Paris de demain dans des thématiques liées à la mobilité, la modularité des espaces et l’économie circulaire.

Premier « Quartier d’innovation urbaine » de Paris, Rive gauche (XIIIe arr.), a été choisi pour devenir le théâtre de ces expérimentations. En pleine mutation, ce quartier qui tranche avec l’urbanisme haussmannien figé dans le temps, verra bientôt se déployer des infrastructures pour la mobilité autonome, des solutions de recharge de véhicules électriques par luminaire, des capteurs mesurant le remplissage des points de tri ou encore les « Parisettes » – des toilette transformant les urines en fertilisant pour plantes… Les porteurs de ces projets, start-up ou grands groupes, pourront mettre à l’épreuve du réel leur modèle, avant de se déployer à plus grande échelle.

Îlots de fraîcheur

« Ces expérimentations sont essentielles pour trouver les solutions à déployer pour réussir la grande mutation, la transformation radicale du modèle urbain nécessaire pour faire face à l’urgence climatique », estime Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris chargé de l’urbanisme. Elles dureront de six mois à un an sauf pour Urban Canopee, une start-up qui entend lutter contre la pollution de l’air par la végétalisation urbaine. Sa solution : d’immenses corolles végétalisées, soit plus de 100 mètres carrés de plantes spécialement sélectionnées pour leur capacité à purifier l’air et à rafraîchir naturellement l’espace, comme des climatiseurs naturels… Pendant deux ans, différentes plantes pourront ainsi pousser dans le XIIIe arrondissement et donner vie à une véritable canopée urbaine à l’image de celles des grandes forêts.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply