MENU

Du sable artificiel et écologique pour la construction

Beton de chanvre © Elodie Dupuy

France : un premier bâtiment public construit en béton de...

21/03/2022 Comments (0) Autres, Énergie, Environnement, Technologie

Recherche : des batteries rechargeables à base de ciment

Le concept, développé par des chercheurs suédois, implique un mélange à base de ciment et  de fibres de carbone (pour augmenter la conductivité et la résistance). Cette innovation pourrait rencontrer de multiples applications dans le domaine de la construction et du BTP.

On n’en est encore qu’au prototype. Mais cette batterie d’un nouveau genre pourrait être utilisée pour alimenter des LED, des réseaux 4G ou des systèmes de surveillance qui permettent de détecter la corrosion dans les structures en béton (une sorte d’autodiagnostic puisque cette batterie est destinée à être incluse dans des structures en béton). Elle a été développée par le département d’architecture et de génie civil de l’université technologique de Chalmers à Göteborg, en Suède

Cement Batteries © Chalmers University of Technology copie

Cement Batteries © Chalmers University of Technology

Un nouveau matériau de construction intelligent

Cette batterie expérimentale à base de ciment a une densité moyenne de 7 Wh par mètre carré. Soit une puissance assez faible par rapport aux batteries commerciales, mais déjà suffisante pour l’usage qu’on lui destine : comme il s’agit de la « noyer » dans des bâtiments, des ponts, des barrages et d’autres structures en béton, elle pourra être d’un volume très conséquent, ce qui compensera le peu d’énergie qu’elle dégage. 

Mais d’ici à ce que nos ponts et chaussées soient munis de cette « pile interne », il y a encore un peu de travail. Les obstacles qu’il faudra contourner comprennent notamment le développement de techniques de recyclage et une indispensable extension de la durée de vie des batteries. Celle-ci devraient en effet être capables d’atteindre la durée de vie de 50 à 100 ans (soit celle d’un bâtiment en béton typique) ou être plus faciles à remplacer et à recycler une fois leur durée de vie terminée.

Les chercheurs suédois sont toutefois convaincus que le concept a beaucoup à offrir en tant que futur matériau de construction et de source d’énergie renouvelable. 

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply