MENU
Paris Trinity © Cro&Co architecture

Combiner bureaux et cœur de vie

© Nordic Office of Architecture

Norvège : le design et l’architecture au service de la...

11/05/2021 Comments (0) Views: 85 Architecture, Autres, Energie, Environnement, Immobilier, Technologie

Rénover plutôt que détruire, tout en ramenant du lien social

Aux Pays-Bas, une récente vague de projets à grande échelle encourage la réutilisation créative de sites industriels abandonnés. 

La transformation de bâtiments existants à des fins différentes de celles prévues à l’origine est aussi ancienne que l’architecture elle-même. Les dernières initiatives en la matière sont très généreuses, en ce qu’elles ramènent de la vie et de l’interaction humaine dans des zones qui, jusque-là, étaient uniquement industrielles. Les exemples vertueux qui suivent plaident pour une réutilisation et une transformation de l’ancien bâti industriel plutôt que sa démolition. Le tout généralement conçu avec une approche 100% circulaire.

Arnhem

© Matthijs Van Roon & HofmanDujardin

L’ancien parc industriel Kleefse Ward a été réaménagé en “campus des technologies propres”. Il accueille des entreprises innovantes du secteur de l’énergie. Une ancienne usine de nylon est ainsi devenue le KB Building, un immeuble de bureaux avec des espaces de travail flexibles et variés pour les entreprises de différentes tailles. Mieux encore : dans la transformation, l’architecte a également prévu la possibilité — assez improbable — de pouvoir rendre à l’usine sa fonction originelle. 

Tilburg

Un ancien hangar à locomotives datant de 1932 est progressivement transformé en un “City Campus” : bibliothèque, espaces de travail en commun, salles de conférence, salles de classe d’éducation artistique et une grande salle dédiée aux événements. Tout au long du projet, les architectes ont restauré et conservé la majeure partie de la structure en acier existante, avec ses façades transparentes en verre industriel. À l’intérieur de LocHall, ils ont ajouté un “balcon urbain”, un grand jardin d’hiver public offrant des vues panoramiques. Le résultat est impressionnant. 

Amsterdam

© Marc Faasse & Betza Office

© Marc Faasse & Betza Office

À Slotervaart, une banlieue en proie à des problèmes sociaux et construite en grande partie dans les années 60 et 70, un ancien bâtiment scolaire est devenu Ru Paré, un centre communautaire offrant des services d’éducation et de formation (par exemple des cours d’informatique ou de langues) aux résidents qui, en échange, fournissent des services collectifs. Et pour asseoir le caractère circulaire de la rénovation, la plupart des matériaux de construction ont été obtenus par le biais d’un “projet d’extraction urbaine” à partir de trois bâtiments voisins qui étaient, eux, destinés à la démolition.

Enfin, toujours à Amsterdam, De Ceuvel est un ancien chantier naval où les bateaux abandonnés ont été transformés en bureaux, ateliers et locaux de travail, ainsi qu’en espaces de réunion et horeca. L’endroit est devenu un “terrain de jeu clean-tech”, testant des technologies durables comme les toilettes à compost, les bio-filtres, les systèmes de réutilisation de l’eau et la production d’énergie renouvelable.

© Space & Matter

© Space & Matter

Bref, de belles initiatives qui serviront d’exemple, bien au-delà des frontières néerlandaises. 

Partagez cet article :

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply