MENU

Sou Fujimoto, une architecture porteuse de sens

La plus grande ferme urbaine en toiture au monde...

14/10/2019 Comments (0) Architecture, Immobilier, Technologie

Tokyo : des starchitectes vont concevoir une ville dans la ville

En plein renouvellement urbain, le quartier Toranomon-Azabudai va connaître une revitalisation hors-norme dans le centre de Tokyo. Objectif : créer un ‘village urbain dans une ville moderne’.

Tokyo aura son Rockefeller Center. Conçu comme un quartier unique alliant la sophistication d’une mégalopole et l’intimité d’un petit village au cœur de Tokyo, Toranomon-Azabudai est un projet pharaonique. Unique en son genre. Il s’étendra sur une superficie d’environ 8,1 ha, comprendra 213.900 m2 d’espaces de bureaux et environ 1.400 unités résidentielles. Environ 20.000 employés de bureau et 3.500 résidents travailleront et habiteront là, et 25 à 30 millions de visiteurs par an sont attendus dans ce « village dans la ville ».

Surtout, ce nouveau quartier se prévaudra de 24.000 m2 d’espaces verts. Construit autour d’une place ressemblant à celle d’un village entourée de verdure, le projet créera un espace urbain où les gens seront « en harmonie avec la nature tout en interagissant les uns les autres », souligne le promoteur nippon Mori Building, à l’origine du projet. Bien plus qu’un simple groupe de bâtiments, ce projet tend à « réaliser un écosystème social intégré », insiste le promoteur. Un village urbain au coeur de Tokyo.

  • DBOX for Mori Building Company - Toranomon Azabudai Project
  • DBOX for Mori Building Company - Toranomon Azabudai Project
  • DBOX for Mori Building Company - Toranomon Azabudai Project
  • DBOX for Mori Building Company - Toranomon Azabudai Project
  • DBOX for Mori Building Company - Toranomon Azabudai Project

Une pergola géante

Le quartier, en cours d’aménagement par Mori, s’étendra sur huit hectares. Il comprendra également trois gratte-ciel conçus par Pelli Clarke Pelli Architects, dont le plus haut deviendra le plus haut bâtiment du Japon, à environ 330 mètres. Ses structures physiques incorporeront des conceptions et des technologies sismiques avant-gardistes, ainsi que des centrales électriques dédiées qui alimenteront tout le quartier en électricité verte.

De grands noms de l’architecture sont associés à ce projet : le domaine public et l’architecture du niveau inférieur ont été créés par Heatherwick Studio du Royaume-Uni, concepteur et créateur de la vasque olympique de Londres 2012. L’idée de Thomas Heatherwick : créer une pergola géante remplie de plantes. « Dans la mesure où de nombreux nouveaux projets urbanistiques dans le monde sont plutôt durs et stériles, nous nous demandions si nous pouvions offrir une alternative plus humaine », explique Thomas Heatherwick, fondateur du Heatherwick Studio. Cela a été possible en intégrant une grande quantité de plantation et de verdure aux constructions. A la manière d’une pergola qui s’étend dans tout le quartier ».

Les trois gratte-ciels ont été conçus par la firme américaine Pelli Clarke Pelli Architects sous la direction de feu César Pelli et de Fred Clarke. L’espace de magasins a été conçu par Sou Fujimoto, qui était récemment en conférence à Bruxelles. D’autres architectes de renom comme Marco Costanzi ou Soo K. Chan y sont également associés.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply