MENU

Trois projets qui vont changer la Défense

Un architecte imagine un hôtel qui générera son propre...

26/10/2018 Comments (0) Architecture, Culture

L’architecture au microscope

A 73 ans, l’architecte star néerlandais Rem Koolhaas publie un traité indispensable sur l’anatomie des bâtiments. Dans « Elements of Architecture » (éd. Taschen), il nous donne à voir au microscope tout ce qui constitue les fondements de nos bâtiments.

Si l’on tape « architecture » sur Wikipédia et on imprime toutes les pages de résultats, on s’approchera peut-être de ce que propose le livre de Rem Koolhaas. « Elements of Architecture » est un dérivé et une extension de l’ouvrage de référence présenté par l’architecte de l’agence OMA (Rotterdam) lors de la Biennale d’architecture de Venise en 2014. Le but de cette brique de 2.600 pages ? Placer chaque composant – de la fenêtre à l’escalier, en passant par la terrasse – dans un contexte global : d’où vient-il, que peut-on en faire, où l’utilise-t-on et que dit l’avenir ?

Prix Pritzker 2000 (le Nobel de l’architecture), classé parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par le magazine Time en 2008, Koolhaas revient ainsi sur les techniques de construction de base utilisées par les architectes de tout temps, dans le monde entier. Dans ce livre, il met 100 ans d’architecture sur la table et fouille ses entrailles comme un médecin légiste.

Un théoricien visionnaire

Koolhaas est l’homme de la Casa della Musica à Porto, de la tour CCTV à Pékin. Grand théoricien de l’architecture, il a déjà rénové une usine à Milan pour la collection Prada et un garage à Moscou pour en faire un centre d’art. Récemment, il a aussi apposé sa patte sur Paris avec le bâtiment de la Fondation d’art contemporain des Galeries Lafayette.

Une fondation… ou plutôt une usine, un vrai laboratoire pour artistes. Le siège de Lafayette Anticipations, c’est 840 m2 d’exposition sur une tour de verre mobile, enchâssée dans un bâtiment dont les planchers peuvent bouger verticalement grâce à six crémaillères et changer les configurations des espaces (49 configurations possibles) en fonction des besoins des artistes. Comme dans « Elements of Architecture », on pourra voir dans cette réalisation une nouvelle manifestation de l’intérêt que l’architecte néerlandais porte aux machines et aux matériaux. Sublime et enrichissant.

« Elements of Architecture », par Rem Koolhaas, 2.600 pages, éditions Taschen. www.taschen.com
Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply