MENU

« Le préfabriqué et le bois, c’est l’avenir de la...

La nouvelle gare de Stockholm : réconcilier mobilité durable et...

08/04/2022 Comments (0) Autres, Culture, Environnement, Immobilier

Luxembourg : création d’une Sustainability Academy 

L’association luxembourgeoise IMS (pour Inspiring More Sustainability) existe depuis 15 ans et rassemble de nombreuses entreprises luxembourgeoises qui ont décidé de s’investir sur les questions de responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

IMS est notamment à l’origine de la Charte de la Diversité luxembourgeoise Elle franchit un pas de plus avec la création d’une académie dédiée à la formation en entreprise autour de ces mêmes sujets cruciaux. Sandrine Grumberg, sa directrice, est active depuis une quinzaine d’années sur les sujets liés au développement durable, notamment dans le domaine de l’approvisionnement et des achats durables en entreprise.

Luxemburg Sustainability Academy © Focalize.lu Emmanuel Claude

Sandrine Grumberg, directrice IMS © Focalize.lu Emmanuel Claude

Sandrine Grumberg : En fait, l’offre de formations RSE existait déjà au Luxembourg, mais nous sommes les premiers à œuvrer à 100% sur des thèmes RSE. Notre rôle, c’est de faire correspondre les objectifs de durabilité aux situations et objectifs concrets rencontrés dans les entreprises.  

Quelques exemples dans le domaine de l’immobilier ? 

Les formations peuvent concerner la gestion des déchets dans l’habitat vertical, l’intégration de plus de critères durables et circulaires dans les projets, davantage de transparence, le reporting environnemental et sociétal… La Sustainability Academy sensibilise les entreprises très en amont, par exemple pour mieux considérer les liens entre un projet de construction et la biodiversité qui l’entoure. Nous partons en fait de la SBTI (Science Based Targets Initiative *), développée suite à la COP 21, dont la philosophie est simple : écoutons le monde scientifique et réduisons notre empreinte carbone.

Pratiquement, vous allez dans les entreprises pour faire passer ces messages auprès du personnel, à la demande des directions ?

C’est exact. Mais je vous avoue que le défi premier, c’est que les entreprises intègrent réellement ces aspects RSE dans leur plan stratégique de formations. Trop souvent encore, on fait face à des encouragements  « oui, très bon sujet, mais il n’y a pas vraiment de demandes chez nous ». Et donc, clairement, il s’agit, d’urgence, que les entreprises ne traitent plus les sujets RSE uniquement comme des opportunités de communication, mais que ces thèmes deviennent également plus stratégiques, et donc figurent dans les plans de formation.

*Environ 2 000 entreprises mondiales se sont engagées sur des objectifs “fondés sur la science” et donc conformes à ce que la science du climat la plus récente juge nécessaire pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris, à savoir limiter le réchauffement de la planète à un niveau bien inférieur à 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et poursuivre les efforts pour limiter le réchauffement à 1,5°C.

Partagez cet article :

Tags: , , , , ,

Leave a Reply