MENU
© Francesco Scatena | Dreamstime.com

Taxonomie européenne : « Si ce n’est pas contraignant, ça...

Luxembourg : création d’une Sustainability Academy 

01/04/2022 Comments (0) Architecture, Autres, Environnement, Immobilier, Technologie

« Le préfabriqué et le bois, c’est l’avenir de la construction »

Nous avions déjà fait leur connaissance dans un article précédent : Wood Shapers est une société belgo-luxembourgeoise active dans la promotion immobilière et les solutions intégrées pour la construction en bois. Nous avons demandé à Simon Cols, business developper, et Philippe Courtoy, expert bois, de nous livrer leur vision sur le rôle croissant du bois dans la construction commerciale.

Votre credo, c’est d’utiliser un maximum de bois pour ses vertus durable et de bien-être, mais aussi de construire un maximum en usine (off-site) grâce à la préfabrication… 

En effet. La préfabrication coûte un peu plus cher à la base mais a un effet levier sur énormément d’éléments. En déplaçant le travail de chantier vers l’usine, cela permet par exemple de réduire la durée d’une construction (car toute une série d’éléments arrivent tout faits, réassemblés le plus près possible de la zone de livraison), mais aussi le charroi, les temps de séchage et surtout les risques d’erreur sur chantier. Sans compter que la préfabrication permet de pallier la pénurie de main d’œuvre, puisque ce sont des robots qui font le plus gros du boulot, mais aussi des collaborateurs qui auront des conditions de travail plus sécurisées et plus confortables. Dans cette dynamique, la digitalisation est un élément essentiel. Le bois utilise d’ailleurs cette technologie depuis plus de 10 ans. 

En outre, le bois modulaire s’inscrit dans une démarche de construction circulaire…

Exact. Aujourd’hui, on construit des bâtiments en pensant, en amont, à une démontabilité totale. D’où l’importance de la digitalisation, qui permet un paramétrage et un inventaire précis de chaque élément d’un bâtiment. Aujourd’hui, certains bâtiments en bois sont déjà totalement démontables. 

A vous entendre, tout cela a l’air facile…

Pas entièrement. Cette nouvelle manière de travailler ne sera possible que si elle s’accompagne de changements fondamentaux dans la manière de concevoir et exécuter un projet immobilier. En travaillant bien davantage l’amont d’un chantier. En planifiant mieux et en anticipant la logistique. Un immeuble démontable doit obligatoirement se construire comme un Lego, dans un ordre bien précis. Cela permet de faire travailler plusieurs corps de métier ensemble en co-activité, mais il faut pour cela oser faire autrement et changer nos standards constructifs. 

Partagez cet article :

Tags: , , ,

Leave a Reply