MENU

À New York, un nouveau parc flottant pour embellir...

Renzo Piano : l’humaniste bâtisseur

16/03/2020 Comments (0) Views: 383 Architecture, Immobilier

Comment le norvégien Snøhetta redessine Budapest

Le cabinet d’architecture d’Oslo assure la conception du schéma directeur de Budapest South Gate, un nouveau quartier de la capitale hongroise. Sa mission : construire une cité résidentielle pour 12.000 étudiants. Avec de nombreuses installations éducatives, récréatives et sportives.

C’est une petite agence qui monte. Elle a notamment signé le Centre d’art pariétal Lascaux IV en Dordogne, la nouvelle bibliothèque d’Alexandrie, le restaurant immergé Under et la rénovation de Times Square à New York. Mais depuis quelques mois, l’agence internationale d’architecture et de design Snøhetta s’attelle à un tout autre projet. Et non des moindres, puisqu’elle a pour mission de créer un nouveau quartier à Budapest. Avec une identité forte. Sur le site d’une ancienne friche industrielle de 135 ha. Résidences d’étudiants, bureaux, commerces, laboratoires de recherches, pépinière d’entreprises et de start-up, « Budapest South Gate » vise à injecter de la vie dans une zone totalement désertée de la capitale hongroise. Selon le cabinet d’Oslo, ce nouveau district sera composé d’un tissu urbain très « coloré et dynamique » et sera équipé de nombreuses installations éducatives et sportives, avec en particulier un stade de 15.000 places.

Le Danube comme vecteur de liens

Axé sur un lien renforcé avec le Danube, le projet de Snøhetta prévoit notamment la construction d’un nouveau canal pour former une péninsule. Le quartier est, en effet, conçu comme une véritable « île étudiante ». Autre atout fort du projet : la richesse des espaces verts avec une multitude de nouveaux espaces urbains publics le long du fleuve, des parcs et des zones de loisirs. Cerise sur le gâteau : Budapest South Gate sera aussi relié à la future gare ferroviaire de Danubius. Actuellement en chantier, la péninsule au sud de la capitale hongroise s’inscrit dans le cadre du plan « Budapest 2030 » – une stratégie de développement urbain qui vise à rendre la ville plus durable, plus efficace énergétiquement et plus socialement responsable.

Budapest South Gate © snohetta

Une ville revitalisée

Ce programme, soutenu par le gouvernement hongrois, prévoit le développement de quelque 62 projets immobiliers dans la capitale hongroise d’une valeur de plus de 3,39 milliards d’EUR. Ces investissements colossaux concernent notamment des projets culturels, sportifs, d’enseignement et d’infrastructures. Entre 2020 et 2026, le projet « Liget Budapest», d’un montant de 589 millions d’EUR, devrait aussi être achevé. Ce plus grand et ambitieux développement culturel urbain d’Europe, prévoit notamment la rénovation complète du plus emblématique des parcs publics de la ville. Cette future oasis de verdure au milieu de la cité offrira prochainement des expériences de loisirs et culturelles inégalées tant aux citoyens de Budapest qu’aux touristes du monde entier. L’objectif immobilier : réaliser de nouveaux édifices sur les franges des parcs de Budapest ou sur les parcelles de bâtiments préexistants.

Grâce à un programme de revitalisation s’achevant en 2021, la capitale verra se développer en parallèle le centre d’exposition et de conférence Hungexpo, ainsi qu’une arène pouvant accueillir 20 000 visiteurs et un nouveau stade d’athlétisme. Dans l’intervalle, 1,34 milliard d’EUR d’investissements publics devraient être consacrés à quatre projets de développement des transports, parmi lesquels l’achat massif de trolleybus et de trams. En outre, quelque 819 millions d’EUR devraient être dépensés pour le développement des lignes de chemin de fer dans la banlieue de Budapest, pour une meilleure mobilité à grande échelle.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply