MENU

Un hotel à Londres pour absorber la pollution

Le nouveau siège de Swatch à Bienne est un...

11/12/2019 Comments (0) Views: 902 Architecture, Autres, Energie, Technologie

Norvège : un immeuble qui produit plus qu’il ne consomme

Snøhetta, le cabinet d’architectes le plus innovant de Norvège s’est lancé un défi fou : construire des Powerhouses – buildings qui produisent de l’énergie plus qu’ils n’en consomment – partout dans le pays.

De l’extérieur, le nouvel immeuble conçu par le cabinet norvégien Snøhetta à Trondheim, sur les rives du fjord éponyme, ne laisse rien transparaître. Pourtant, la structure nommée « Powerhouse Brattørkaia » a la particularité de produire le double de l’électricité consommée quotidiennement par ses 18.000 m² de bureaux. L’immeuble anguleux de 40 mètres de hauteur offre 18.000 m² de bureaux à plusieurs entreprises spécialisées dans le transport de marchandises et la construction.

Un projet finalement assez classique, à 43 millions d’euros. À ceci près qu’il est recouvert de 3.000 m² de panneaux solaires, 981 sur façade, et 2.000 sur le toit. Résultat : il est capable de produire 458.457 kWh d’énergie solaire par an. De quoi fournir de l’énergie verte pour l’édifice lui-même, les bâtiments voisins et les transports électriques de la ville à l’aide d’un micro-réseau intelligent.

 

  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta
  • Powerhouse Brattorkaia © Snohetta

Mieux qu’une centrale

Tout le génie réside dans son espace de stockage, niché sous les fondations, où le surplus d’énergie produit pendant les longues journées d’été est stocké pour être réutilisé pendant l’hiver arctique. Outre le fait d’être une mini centrale électrique au cœur de la ville, Snøhetta a fait en sorte que sa Powerhouse soit la moins gourmande possible. L’éclairage est ainsi réduit au maximum, grâce à un atrium qui distribue la lumière naturelle dans tous les bureaux.

Le chauffage et la climatisation ont, eux aussi, été pensés pour être les plus « efficients » possible. Ainsi, la façade est conçue pour utiliser le vent à l’extérieur pour « ventiler » l’intérieur. Ses architectes veulent multiplier ce genre de constructions dans tout le pays, et créer ainsi « de nouvelles normes pour l’industrie du bâtiment dans le contexte de la crise climatique ».

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply