MENU
Barcelona © Kaspars Upmanis-

Barcelone, toujours plus piétonne

Budapest

Construction durable : Budapest prend l’initiative

Diamond Exchange © ZJA – Capital C

10/01/2021 Comments (0) Views: 145 Architecture, Culture, Technologie

Amsterdam : un diamant dans le ciel de la ville

Comment transformer un bâtiment historique, encombrant et cossu, en un centre de l’industrie créative totalement flamboyant ? Pour le savoir, on part pour le quartier des affaires à Amsterdam.

Le Diamond Exchange, construit en 1911, est l’un des bâtiments emblématiques de la métropole néerlandaise. Ce bâtiment étincelant, rehaussé de touches discrètes d’Art Nouveau, témoigne du riche passé d’Amsterdam dans le commerce des diamants. L’édifice avait, au fil des rénovations, perdu son identité, son charisme et son impact sur la ville. Le projet Capital C l’a réinventé en y mêlant fonctions historiques (bureaux) et contemporaines (événementiel). Permettant ainsi de faire se rencontrer l’histoire, l’espace public et la vitalité d’une industrie créative résolument tournée vers l’avenir. C’est le bureau ZJA qui a été chargé du design.

Outre le fait de rendre au bâtiment son lustre d’antan, l’objectif était également d’adapter l’intérieur à un usage moderne de bureaux, mais aussi de créer un restaurant, un centre d’art et un espace de rencontre et d’événements ouverts au grand public.

Un bâtiment redevenu spectaculaire

Le Diamond Exchange se retrouve désormais couronné d’un dôme spectaculaire dont les multiples facettes rappellent le passé diamantaire du lieu. Cette verrière de 45 x 21 mètres (sur 10 m de haut) a été construite selon le principe de la coque inversée (ou toit en carène), qui permet notamment de bénéficier de la totalité de l’espace recouvert mais aussi d’éviter les colonnes portantes. Ce toit spectaculaire, dont la structure non-géométrique a été dessinée avec un modèle informatique paramétrique, est transparent, léger et équipé de cellules solaires intégrées qui génèrent de l’énergie et empêchent la chaleur d’entrer, gardant ainsi le climat intérieur aussi confortable que possible. En outre, ce toit vert agit comme un tampon en limitant le ruissellement d’eau de pluie, filtre la poussière fine de l’air et retient le CO2. Le sol de cet espace événementiel, imprimé en 3D à partir de verre recyclé, est doté d’un système de refroidissement et de chauffage au sol.

Le projet Capital C a remporté de nombreuses distinctions architecturales en 2020.

Diamond Exchange © ZJA – Capital C

Diamond Exchange © ZJA – Capital C

Partagez cet article :

Tags: , , ,

Leave a Reply