MENU
Arnsberg © Priti Salian

Allemagne : la ville idéale pour les aînés 

Musée du plastique - Madrid ©-Imagen Subliminal

Madrid : un musée du plastique… entièrement en plastique !

Grand Hospice Bruxelles

03/08/2021 Comments (0) Architecture, Autres, Culture

Bruxelles : Grand Hospice, lorsque la culture et le social connectent les quartiers

ENTRETIEN AVEC EDOUARD MEIER

Arrivé à Bruxelles pour reprendre le Cinéma Galeries, et installer une antenne belge de la plateforme de financement participatif Kiss Kiss Bank Bank, Edouard Meier et sa structure Pali Pali ont entre autres monté Creatis, un incubateur d’entreprises créatives, et mis sur orbite See U, un incroyable programme d’occupation temporaire situé dans l’ancienne caserne de la gendarmerie à Ixelles, rassemblant une centaine de projets spécialisés dans l’innovation durable, la culture, et l’apprentissage. Ah oui : en coréen, Pali Pali veut dire « Vite, Vite ! »

Votre nouveau projet, Grand Hospice, est à nouveau hors normes…

C’est clair. 16 000 m2 en plein centre de Bruxelles. Il s’agit d’un ancien béguinage, devenu ensuite un hospice, et qui était vide depuis 2014. Le CPAS de la ville de Bruxelles a sélectionné, sur concours, notre projet de faire du site Pacheco une sorte de « tiers-lieu culturel et social » qui offrira une variété de services et d’activités aux habitants des quartiers voisins, en lien avec leurs besoins.  

Vous avez donc l’ambition de relier deux quartiers bien différents…

D’un côté, Sainte Catherine, avec ses touristes, ses restos branchés et un public plutôt trendy. Et de l’autre, les quartiers Quai aux briques et Alhambra, beaucoup plus populaires. Grand Hospice disposera d’ailleurs de deux entrées, une dans chaque quartier. L’espoir étant qu’à l’intérieur ça se mélange.

Edouard Meier © Lydie Nesvadba

Edouard Meier © Lydie Nesvadba

Qu’y trouvera-t-on ? 

Des activités qui tournent autour de plusieurs thématiques : solidarité, art et culture, éducation, sport, innovation, économie sociale… et même un centre d’entraînement pour la police. Le modèle financier est un peu particulier : le CPAS met le bâtiment à notre disposition pendant deux ans. A nous de le financer en générant des loyers, des activités… Nous nous sommes associés avec des maisons de jeunes et des associations de quartier pour impliquer un maximum d’habitants dans ce projet. 

Vous aviez des modèles à foison pour Grand Hospice…

Ces dernières années, beaucoup de projets urbains mixtes et rassembleurs ont vu le jour. On citera Les Grands Voisins, précurseur à Paris, la Cité Fertile à Paris aussi, l’ancienne friche Darwin à Bordeaux ou le Lieu Unique à Nantes dans l’ancienne biscuiterie LU. Il y a aussi beaucoup d’exemples partout en Europe. Rendez-vous à partir du 9 juillet pour découvrir le projet !

 

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply