MENU

Veolia teste sa plage intelligente à La Baule 

La plus grande ferme urbaine en toiture au monde...

12/09/2019 Comments (0) Autres

Comment Bruxelles entend développer ses “quartiers durables”

La Région de Bruxelles-Capitale travaille sur son propre référentiel pour établir des critères objectifs et clairs sur ce qu’est un quartier durable ou un écoquartier. Baptisé “Be sustainable”, ce référentiel devrait paraître en septembre.

Des écoquartiers sortent de terre un peu partout en Wallonie et en Flandre, surfant sur la vague environnementale. Cette appellation étant devenue un argument marketing pour de nombreux promoteurs, la Région de Bruxelles-Capitale travaille, elle aussi, à son propre référentiel. Le but : établir des critères objectifs et clairs sur ce qu’est un quartier durable ou un écoquartier. Piloté par Perspective.brussels, la SAU (Société d’aménagement urbain), Urban.brussels (anciennement Bruxelles Urbanisme et Patrimoine) et Bruxelles-Environnement, ce référentiel baptisé “Be sustainable” devrait paraître en septembre.

Si Bruxelles-Environnement donne peu d’informations pour l’instant, la notion sera beaucoup plus large que le seul bâti et intégrera des principes de mixité, d’espaces verts, de participation… Le référentiel devrait aussi être contraignant : seuls les projets qui répondront aux critères établis pourront s’appeler écoquartier.

Inspirons le quartier

Quartiers citoyens

En Région de Bruxelles-Capitale existe également le concept des “Quartiers durables citoyens”. Initié par Bruxelles-Environnement depuis 2008, il s’agit d’appels à projets pour les citoyens désireux d’initier un projet global comme transformer une friche en potager collectif ou créer un atelier de recyclage ou de réparation. À l’heure actuelle, une septantaine de quartiers bénéficient de cette appellation.

“Ici, l’objectif est d’intégrer les habitants à la réflexion durable sur leur quartier. Chacun peut devenir force de proposition à travers le programme “Inspirons le quartier”. Cette année, l’accent est mis sur la manière d’agir collectivement pour réduire la consommation d’énergie et la production de gaz à effet de serre. À l’échelle du quartier, avec ses habitants, la commune et les associations”, explique-t-on chez Bruxelles-Environnement.

Les Bruxellois ont jusqu’au 6 octobre pour déposer une note d’intention. Ensuite, ils devront déposer un projet complet avant le 24 novembre. Le jury sélectionnera les projets lauréats le 5 décembre 2019. Ces derniers bénéficieront d’un accompagnement par des professionnels pour assurer le développement technique, les aspects méthodologiques et de gestion de groupe, et d’un soutien financier pouvant aller jusqu’à 15.000 euros.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply