MENU
La SNCB met en vente son patrimoine immobilier

La SNCB met en vente son patrimoine immobilier

Quand le bitume alimente les véhicules électriques

Quand le bitume alimente les véhicules électriques

Delta Tower, la nouvelle tour bruxelloise signée Fujimoto

22/12/2017 Comments (0) Architecture, Autres, Immobilier

Delta Tower, la nouvelle tour bruxelloise signée Fujimoto

Le futur site Delta pourrait disposer d’un nouveau projet architectural étalé sur 50.000 m². Avec, sur ses cimes, une tour signée par les Japonais de Fujimoto Architects, associés au bureau belge Awaa Architecture.

Il ne s’agit que d’une esquisse, retenue après un concours visant à redessiner un îlot stratégique du site Delta. Mais elle porte en elle les germes de ce «geste architectural», de cet élan de grandeur, qui manque tant à Bruxelles.

Le site Delta est actuellement en pleine expansion avec le nouvel hôpital Delta du Chirec (500 lits), les logements du projet Universalis Park et les nombreux espaces verts avoisinants. Poussés dans le dos par le Bouwmeester bruxellois, les développeurs Thomas & Piron et Unibra souhaitaient donc repenser l’aménagement de trois immeubles situés à l’angle du viaduc Hermann Debroux et du boulevard du Triomphe, véritable porte d’entrée de la capitale quand les automobilistes sortent du tunnel Delta en venant de Namur.

Baptisé «Delta Tower», le projet retenu a été dessiné par les architectes Sou Fujimoto et le belge Awaa Architecture. Sou Fujimoto est la dernière étoile montante d’une longue série d’architectes-stars venus du Japon. Il a notamment signé «Mille Arbres», un bâtiment à énergie positive présenté comme une «forêt habitée», en plein cœur de Paris, ainsi que l’ «Arbre blanc» à Montpellier, un immeuble conçu comme un empilement de villas. Awaa Architecture, bureau belge, a pour sa part dessiné le nouveau magasin Cameleon, à Woluwe-Saint-Lambert.

Un work-in-progress

Dans cette ébauche à quatre mains, l’accent est mis sur la mixité verticale, avec de nombreux logements mais aussi des commerces, un hôtel, de l’horeca, des bureaux et peut-être même un cinéma. Cela dit, les plans de la tour Delta ne sont pas encore gravés dans le marbre. Le bourgmestre faisant fonction d’Auderghem, Christophe Magdalijns (DéFI), s’est d’ailleurs fermement opposé à sa construction, jugeant l’édifice «trop volumineux et trop haut» et critiquant, au passage, le manque de concertation entre la Région bruxelloise et la commune d’Auderghem.

© Sou Fujimoto Architects

Porté par les entreprises Unibra et TP Bâtiment (copropriétaires du site), le projet n’en est qu’aux prémices. Il doit en effet passer différentes étapes administratives importantes (permis d’urbanisme, études d’incidence, etc.) avant d’être confirmé. Selon Joël Polus, directeur du Développement chez TP Bâtiment, il n’y a pas d’aboutissement prévu avant huit ans. Notamment en raison des bureaux existants, actuellement loués à la Régie des bâtiments jusqu’en 2025. Des immeubles que le projet prévoit de raser totalement.

Partagez cet article :

Tags: , , , ,

Leave a Reply