MENU

Luxembourg : succès pour le premier emprunt d’état durable

La ville durable idéale du futur, c’est déjà pour...

10/11/2021 Comments (0) Architecture, Énergie, Environnement, Immobilier, Technologie

La rénovation : quelques modèles européens

Suite de notre série rédactionnelle consacrée à la rénovation, un sujet au centre des préoccupations de tout le secteur immobilier : promoteurs, investisseurs, clients, pouvoirs publics… Après avoir planté le décor, nous vous proposons un premier tour d’horizon des différentes pratiques en vigueur en Europe en matière de rénovation et de réhabilitation.

 

Renovation © Barthelemy de Mazenod

Danemark : c’est l’un des premiers pays européens à avoir défini et intégré dans sa législation le concept du bâtiment NZEB (Nearly Zero Energy Building ou Bâtiment à Quasi Zéro Energie). Ces exigences minimales s’appliquent au résidentiel privé depuis 2021 (et aux bâtiments publics depuis 2019). 

Pays-Bas : parmi les dispositifs d’aide, on retrouve le programme Meer Met Minder (Plus avec Moins) visant à améliorer l’efficacité énergétique de 300 000 bâtiments. Mais aussi les « fonds verts », des prêts à taux bas calculés sur la base de la potentielle performance énergétique post-travaux. Les Pays-Bas offrent également une fiscalité verte aux particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation, avec une TVA à taux réduit. 

En Pologne, la tendance est différente. Les chiffres du secteur indiquent une nette préférence pour la démolition/reconstruction, à de rares exceptions près (bâtiments classés). Les prescrits urbanistiques et techniques étant plus contraignants dans le cas dune rénovation, celle-ci est encore peu pratiquée. De même, il est assez rare de modifier laffectation dun bâtiment : du logement restera du logement, la demande étant assez élevée en Pologne et le marché clairement à la hausse.

Belgique : les trois régions (Flandre, Wallonie, Bruxelles) multiplient les facilités accordées aux rénovations énergétiques profondes : diminution des droits de donation et d’enregistrement, du précompte immobilier, primes variées en cas de transformation d’un bâtiment en logement… Par ailleurs, tous les nouveaux bâtiments devront dorénavant être conformes aux normes Bâtiments à Quasi Zéro Energie (QZEN). On notera enfin cette décision importante des deux gouvernements régionaux : en Flandre, dès 2040, plus aucune terre vierge ne pourra faire l’objet d’une construction. En Wallonie, ce sera pour 2050. Un enjeu environnemental majeur, avec une population belge sans cesse en augmentation.  

Au Luxembourg, cette idée de limiter les surfaces constructibles relève encore du débat d’idées, comme DivercityMag l’a détaillé dans son article du 13 août dernier. Par contre, les rénovations bénéficient de diverses primes, d’un préfinancement des travaux, de prêts climatiques…

Renovation © Viktor Forgacs

Allemagne : depuis 2006, une banque publique propose une vaste palette d’aides à la rénovation, conditionnées à un contrôle en aval, à des aides pondérées en fonction du degré de performance énergétique et au respect des prescriptions légales. Ces dispositions sont accessibles aux particuliers comme aux entreprises. En conséquence, les émissions de CO2 du secteur résidentiel sont en baisse depuis 2018. 

Aujourd’hui, il faut bien constater que les bonnes pratiques en matière de rénovation durable du bâti existant émanent encore essentiellement des Etats membres. Mais les choses évoluent : en octobre 2020, la Commission Européenne a présenté son plan de relance énergétique, dont les trois priorités sont : décarboner les systèmes de chauffage et de refroidissement ; combattre la précarité énergétique et s’attaquer au problème des bâtiments les moins performants; enfin, rénover les bâtiments publics tels que les écoles, les hôpitaux et les bâtiments administratifs. 

Tour d’Europe à suivre dans l’article #3

Partagez cet article :

Tags: , , , , , , , , ,

Leave a Reply